aller au contenu

1863

La guérison du pape par le docteur Guérin

Un médecin anticlérical sauve Pie IX

Le docteur Alphonse Guérin, républicain et anticlérical notoire, sauve le pape Pie IX de ses ulcères variqueux torpides.

Un médecin anticlérical sauve le pape

Cette histoire, rapportée par Joseph Boulé, a fait les honneurs de la presse dans les années 1860.

Avant Pasteur, le docteur Alphonse Guérin 1 pressent que des « miasmes infectieux » provoquent la mort des blessés. Cette hypothèse l’amène à concevoir le fameux pansement ouaté qui sauvera tant de soldats pendant la guerre de 1870. Ce progrès médical considérable le rend célèbre. La même idée sera déployée par Pasteur qui en fait le centre de ses recherches.

Lors d’un voyage d’agrément à Rome en 1863, Alphonse est contacté par un proche du pape. Il lui demande d’examiner Pie IX (1792-1878). Le Saint Père souffre horriblement d’ulcères variqueux torpides 2 aux jambes.

Le pape Pie IX (1792-1878)
Le pape Pie IX (1792-1878)

Demande bien surprenante à l’endroit d’un médecin perçu par l’Église comme un anticlérical virulent, un détestable franc-maçon ! Le Vatican est en émoi devant la perspective d’une intervention d’un tel mécréant, d’un agnostique !! Mais le pape exige sa présence. Il souffre trop. Il faut dîner avec le diable. Tous les soins prodigués jusqu’alors avaient échoué.

Alphonse intervient et, miracle, le pape retrouve ses jambes en quelques semaines. Plein de reconnaissance, le Saint Père lui dit avec une belle emphase soulignée par l’accentuation italienne : « Dottore, vous êtes il piu grand de tous les médecins du monde ». Alphonse, qui connait ses limites mais aussi le dogme de « l’infaillibilité pontificale » 3, lui répond : « Puisque votre Sainteté le dit, je suis bien obligé de La croire ».

Soulignons qu’Alphonse le républicain, fidèle à lui-même, refuse un titre de noblesse vaticane que le Pape souhaite lui décerner. Avec malice, il laisse dire qu’il a reçu une décoration qui récompense habituellement les services rendus par les bedeaux… En fait, il a accepté, pour sa femme, un chapelet de coralline et, pour lui, la décoration de commandeur de l’Ordre de Pie IX.

Médaille de l'Ordre de Pie IX

Joseph Boulé, 2008


↑ 1 • Alphonse Guérin est parfois confondu avec Camille Guérin, inventeur du vaccin BCG avec Albert Calmette.

↑ 2 • torpide : se dit d’un mal insidieux et durable.

↑ 3 • Pour l’Église catholique, l’infaillibilité pontificale est un dogme selon lequel le pape ne peut se tromper dans son pouvoir ordinaire et extraordinaire lorsqu’il s’exprime ex cathedra en matière de foi et de morale. Ce dogme a été défini solennellement en 1870 lors du premier concile œcuménique du Vatican.