aller au contenu

Évènements

Trier par titre Trier par date de publication

L’attentat de la rue Saint-Nicaise

Robinault de Saint-Régent, chef chouan de la division de Saint-Méen, se trouve au centre du complot visant à l’assassinat du Premier consul Napoléon Bonaparte. L’attentat de la rue Saint-Nicaise n’atteint pas son objectif mais provoque la mort de nombreuses personnes. Le 16 germinal an IX (6 avril 1801), Saint-Régent est condamné à mort. Il est guillotiné en place de Grève le premier floréal an IX (21 avril 1801).

Le camp du Thélin

Durant l’été 1843, un camp militaire s’établit au Thélin en Plélan-le-Grand, sous les ordres du général de Rumigny. Ce camp d’instruction de l’armée française, basé dans la vallée de l’Aff, accueille plus de huit mille soldats. Il reçoit de nombreux visiteurs et notamment le duc de Nemours, alors hébergé au château de Saint-Malo-de-Beignon.