aller au contenu

Sites légendaires

Trier par titre Trier par date de publication

Ponthus aux origines de l’abbaye de Paimpont ?

Au 15e siècle, Guy XIV, comte de Laval, fait entrer Ponthus, le héros d’un roman contemporain dans sa forêt de Brécilien. La fontaine de Barenton, théâtre de ses exploits, devient un lieu de « pèlerinage ». Deux siècles plus tard, lors de la réforme génovéfaine de l’Église, Ponthus est associé aux origines de l’abbaye Notre-Dame de Paimpont.

Les ruines de Ponthus

Le Hêtre de Ponthus est situé à proximité de la fontaine de Barenton. Selon une tradition locale, les pierres dispersées à son pied seraient les vestiges du château de Ponthus. En réalité, il s’agit d’une invention datant du 17e siècle.

L’Arbre d’or

L’Arbre d’or est inauguré en 1991 à l’entrée du Val sans Retour, sur la commune de Paimpont. Cette initiative de l’Association de Sauvegarde du Val sans Retour fait suite aux incendies qui ont ravagé plusieurs centaines d’hectares de landes et de bois en 1990. L’opération s’inscrit dans un plan de développement touristique de ce site.

La Fontaine de Jouvence

Une « Fontaine de Jouvence » est située en forêt de Paimpont/Brocéliande, près du village des Landelles en Saint-Malon sur Mel, à quelques pas du tombeau de Merlin. Cette fontaine, qui porte aussi le nom de « Fontaine des Landelles », n’a plus aujourd’hui l’importance touristique qu’elle a eu jadis.

Le Val sans Retour

Le Val aux Faux Amants ou « Val sans Retour » trouve son origine dans la littérature de la première moitié du 13e siècle. Au 19e siècle, les controverses sur sa localisation en forêt de Paimpont aboutissent à son implantation dans la vallée de Gurvant (ou de Rauco) près de Tréhorenteuc.

La Croix de Malchast

La croix de Malchast, située sur la commune de Boquého (Côtes d’Armor) est associée à Merlin et à la forêt de Brocéliande. Elle est citée depuis le 15e siècle dans des prophéties annonçant des affrontements guerriers entre français et bretons.