aller au contenu

Haches à ailerons

jeudi 5 février 2015

La famille des haches à ailerons est une des sept familles de la typologie des haches de l’Âge du Bronze. Elle est caractérisée par une lame de métal de coupe transversale rectangulaire, terminée par un tranchant. Elle se différencie des autres haches de l’Âge du Bronze par l’existence sur les faces de l’instrument de deux languettes en bronze, partant des côtés et se rabattant en arc de cercle pour bloquer le manche (les ailerons).

Cette typologie qui dérive des haches à rebords, par raccourcissement des rebours et passage à des languettes recourbées (les ailerons) est sans doute née en Allemagne du Sud durant le Bronze Moyen. Elle connait un grand développement au Bronze Final (vers 900-700 a.v. J.-C.), dans les régions orientales de la France caractérisées par les Champs d’Urnes. Elles sont en revanche rares dans la zone Atlantique. Leur aire de diffusion s’étend à la zone Atlantique au Bronze Final III, où les ailerons subterminaux constituent un des éléments qui caractérisent le « Complexe de l’épée en langue de carpe », comme les haches découvertes dans le dépôt de Plélan-le-Grand en 1892.

La famille des haches à ailerons comprend quatre grands groupes, à ailerons naissants, à ailerons médians, à ailerons subterminaux et à ailerons terminaux. et six types différents.—  BRIARD, Jacques et VERRON, Guy, Typologie des objets de l’Age du bronze en France, Fascicule 4, Haches (2), Paris, Société Préhistorique Française, 1976. [pages=5-27] —

Haches à ailerons