aller au contenu

L’orme champêtre de Saint-Malo-de-Beignon

Un Arbre remarquable

L’orme champêtre de l’étang d’Aleth est un Arbre remarquable situé en contrebas de l’église de Saint-Malo-de-Beignon.

Premières mentions

L’orme (Ulmus minor) de Saint-Malo-de-Beignon est absent du premier inventaire des arbres remarquables du Morbihan publié en 2000. Il est mentionné sous le label Arbre remarquable dans l’inventaire de 2002 ( hauteur : 25 m ; circonférence : 3,20 m ; houppier : 12 m ; âge 200/250 ans).

L’un des derniers et sans doute le plus bel orme vivant du Morbihan, celui de Saint-Malo-de-Beignon. Tous les autres, qui ombrageaient les places et les chemins et qui donnaient un si beau bois on été décimés par la graphiose. Peut-être faudrait-il interroger le patrimoine génétique de cet exemplaire pour comprendre ce qui lui a permis de résister ? Il est en tous cas le fleuron d’un aménagement très réussi à l’entrée du bourg, entre le lac et un très beau jardin à l’ancienne où bassins, bordures, massifs fleuris et ombrages distillent un climat d’harmonie qui invite à la contemplation.

CONSEIL GÉNÉRAL DU MORBIHAN, Arbres remarquables en Morbihan, 3e édition, Conseil général du Morbihan, 2002. [page 64]

L’orme est photographié par Olivier Hamery en 2005.

Cet arbre n’est pas seulement majestueux, dominant de ses 25 m une entrée du bourg particulièrement réussie sur le plan paysager. Il est extraordinaire parce qu’il est peut-être le dernier grand représentant de l’essence des ormes champêtres dans la région. On trouve encore quelques ormeaux dans certaines haies, et de nouvelles variétés venues d’Amérique. Mais tous les ormes européens, ou presque, ont été décimés par la graphiose, une maladie transmise par un champignon lui même véhiculé par un insecte. Pourquoi et comment cet orme-ci, qui peut avoir un ou deux siècles et demi, a-t-il échappé à ce fléau ? Mystère. Mais qu’il est beau et vigoureux pour un rescapé.

HAMERY, Olivier, Arbres remarquables de Bretagne, Plomelin, Editions Palantines, 2005, 173 p. [pages 44-45]
Orme de Saint-Malo-de-Beignon
Orme de Saint-Malo-de-Beignon
Photographie page 44 d’Arbres remarquables de Bretagne en 2005.
Olivier Hamery

Un Arbre remarquable

L’orme de Saint-Malo-de-Beignon est par la suite répertorié dans tous les inventaires des arbres remarquables.

Il est cité dans l’inventaire départemental de 2014 (hauteur : 25 mètres ; houppier : 12 mètres ; circonférence : 3,20 mètres ; âge : environ 250 ans) —  KEMPA, Daniel et BERTHIER, Emmanuel, Les arbres remarquables du Morbihan, Département du Morbihan, 2014. [pages 122-123] —

Il est inscrit dans l’inventaire régional de 2015 (3,2 mètres de circonférence, 12 mètres d’envergure)—  JÉZÉGOU, Mickaël et MAISON DE LA CONSOMMATION ET DE L’ENVIRONNEMENT, Arbres remarquables en Bretagne, Mèze, Biotope, 2015, (« Les cahiers naturalistes de Bretagne »). [page 15] —

Il est enfin répertorié sur le site Arbres remarquables en Bretagne (hauteur : 25 m ; envergure : 12 m ; circonférence : 3,20 m ; âge : 250 ans).—  MAISON DE LA CONSOMMATION ET DE L’ENVIRONNEMENT, « Arbres remarquables en Bretagne », 2017, Voir en ligne.Orme champêtre de Saint-Malo-de-Beignon. —

L'orme de Saint-Malo-de Beignon en 2016
L’orme de Saint-Malo-de Beignon en 2016
Guy Larcher

Bibliographie

CONSEIL GÉNÉRAL DU MORBIHAN, Arbres remarquables en Morbihan, 3e édition, Conseil général du Morbihan, 2002.

HAMERY, Olivier, Arbres remarquables de Bretagne, Plomelin, Editions Palantines, 2005, 173 p.

JÉZÉGOU, Mickaël et MAISON DE LA CONSOMMATION ET DE L’ENVIRONNEMENT, Arbres remarquables en Bretagne, Mèze, Biotope, 2015, (« Les cahiers naturalistes de Bretagne »).

KEMPA, Daniel et BERTHIER, Emmanuel, Les arbres remarquables du Morbihan, Département du Morbihan, 2014.

MAISON DE LA CONSOMMATION ET DE L’ENVIRONNEMENT, « Arbres remarquables en Bretagne », 2017, Voir en ligne.