aller au contenu

L’allée couverte de Brambelay

Un mégalithe sur le camp de Coëtquidan

Située en Campénéac, au lieudit du Brambelay, sur l’actuel camp militaire de Coëtquidan, cette allée couverte a été détruite par les travaux d’aménagement d’une route pour l’armée. Les éléments en schiste rouge ont été repoussés le long de celle-ci. Elle avait une longueur de 10 m pour 1,40 m de largeur.

Les notes de l’abbé Marot en 1835

Nous connaissons l’allée couverte de Brambelay sous le nom de Brambelec, par la mention de l’abbé Marot de Rochefort-en-Terre, datée de 1835 :

La grotte aux fée du Bois-du-Loup n’est pas la seule qu’Augan ait possédée : on voit les restes de plusieurs autres. 1° Dans les bois du Lémo, il y en avait une dont les supports étaient en quartz ; ils existent encore et indiquent la direction du monument. 2° A la Villemarquer (on l’a détruite pour construire un moulin) . 3° Près de la métairie de Brambelec. 4° Près du Petit Belec. MAROT, abbé Pierre et HÉLIGON, abbé Joseph Judicaël, « Notes de l’abbé Marot », Bulletin de la Société Polymathique du Morbihan, 1907, p. 275-302, Voir en ligne. page 298

Trois inventaires archéologiques du 19e siècle

François-Marie Cayot-Delandre en 1847

François-Marie Cayot-Delandre, secrétaire de la Société archéologique du département du Morbihan‎, mentionne le site mégalithique en 1847 :

A quelques pas de là [vallon de Saint-Couturier] on voit les débris d’une roche aux fées qui parait avoir eu 15 mètres de longueur. Dans le bois de Lémo, ainsi qu’auprès des villages de la Ville-Marquer et de Brambelec, il existe de semblables restes. CAYOT-DELANDRE, François-Marie, Le Morbihan, son histoire et ses monuments, Vannes, A. Caudéran, libraire éditeur, 1847, Voir en ligne. page 305

Alfred Fouquet en 1853

Alfred Fouquet (1810-1875) mentionne quatre dolmens ruinés situés sur la commune d’Augan, dont celui détruit de Brambellec. Il classe ces mégalithes dans la catégorie de la peuplade des forêts dans son inventaire des antiquités celtiques du Morbihan paru en 1853.—  FOUQUET, Alfred, Des monuments celtiques et des ruines romaines dans le Morbihan, Vannes, A. Caudéran, libraire éditeur, 1853, Voir en ligne. page 110 —

Louis Rosenzweig en1863

Louis Rosenzweig dresse un inventaire des sites archéologiques du Morbihan, classant les monuments mégalithiques dans l’époque celtique. il mentionne deux sites mégalithiques en limite du massif forestier de Paimpont : les débris d’une roche aux fées à proximité du « vallon de Saint-Couturier » en Augan et près du village de Brambelec en Campénéac.

Ép. celtique. Débris d’une roche aux fées près du village de Brambelec. ROSENZWEIG, Louis Théophile, Répertoire archéologique du département du Morbihan, Paris, Imprimerie royale, 1863, Voir en ligne. page 151

Le marquis de Bellevüe en 1913

Le marquis de Bellevüe qui se livre en 1913 à un inventaire des mégalithes du Camp de Coëtquidan, mentionne l’allée couverte :

Le dolmen de Brambellé ( « Bro-Bellec’h » ; « pays du prêtre » ou « Bran-Bellan », « terrain de Bellen », « Bellenus », dieu des anciens gaulois) est situé également à l’extrémité des landes de Coëtquidan, sur le versant Nord-Ouest, près de la cote 155 de la carte d’État-Major. Orienté et ouvert comme les précédents [Dolmen de Roherman et Dolmen de la Villemarqué], il est plus petit et moins bien conservé qu’eux. Lui aussi ne semble pas avoir été fouillé. BELLEVÜE, Xavier de, Le camp de Coëtquidan, Rééd. 1994, Rennes, La Découvrance, 1913. [page 281]

L’allée couverte et l’archéologie contemporaine

L’ensemble mégalithique qui n’a été l’objet d’aucune fouille archéologique, apparait dans plusieurs études contemporaines dont un inventaire des sites du Pays de Guer

Brambelay (Campénéac) ; Roherman, dite « niche à Gobineau » (Augan)
Ces deux monuments sont à la limite du camp militaire en dehors des zones de tir. Cependant, sur notre intervention, l’autorité militaire les a protégés des exercices de Génie, par un entourage de barbelés. MOLAC, Roger et CAHIERRE, R., « Le mégalithisme du pays de Guer. Inventaire des mégalithes », Bulletin de la Société Polymathique du Morbihan, Vol. 105, 1978, p. 7-16, Voir en ligne. page 15

L'allée couverte de Brambelay (plan)

La destruction de l’allée couverte est mentionnée par Philippe Gouezin dans un inventaire mégalithique de 1994 :

Ce Monument a été détruit en 1988 par des travaux d’aménagement d’une route par l’armée. Les éléments de l’allée couverte ont été soigneusement poussés le long du terre-plein sud. Elle avait une longueur de 10 m pour une largeur de 1,40 m. Elle était légèrement renflée en son milieu. Les extrémités semblaient obturées par une dalle ; nous avions peut-être là une sépulture à entrée latérale. La hauteur des supports était très variable et pour la plupart peu élevée, 1,00m au maximum. Les matériaux utilisés sont en schiste rouge. GOUEZIN, Philippe, Les mégalithes du Morbihan intérieur : des landes de Lanvaux au Nord du département, Rennes, Institut Culturel de Bretagne - Skol-uhel ar vro - Laboratoire d’anthropologie - Préhistoire (U.P.R. 403 C.N.R.S.) Université de Rennes I, 1994. [page 47]

L'allée couverte de Brambelay

Bibliographie

BELLEVÜE, Xavier de, Le camp de Coëtquidan, Rééd. 1994, Rennes, La Découvrance, 1913.

CAYOT-DELANDRE, François-Marie, Le Morbihan, son histoire et ses monuments, Vannes, A. Caudéran, libraire éditeur, 1847, Voir en ligne.

FOUQUET, Alfred, Des monuments celtiques et des ruines romaines dans le Morbihan, Vannes, A. Caudéran, libraire éditeur, 1853, Voir en ligne.

GOUEZIN, Philippe, Les mégalithes du Morbihan intérieur : des landes de Lanvaux au Nord du département, Rennes, Institut Culturel de Bretagne - Skol-uhel ar vro - Laboratoire d’anthropologie - Préhistoire (U.P.R. 403 C.N.R.S.) Université de Rennes I, 1994.

MAROT, abbé Pierre et HÉLIGON, abbé Joseph Judicaël, « Notes de l’abbé Marot », Bulletin de la Société Polymathique du Morbihan, 1907, p. 275-302, Voir en ligne.

MOLAC, Roger et CAHIERRE, R., « Le mégalithisme du pays de Guer. Inventaire des mégalithes », Bulletin de la Société Polymathique du Morbihan, Vol. 105, 1978, p. 7-16, Voir en ligne.

ROSENZWEIG, Louis Théophile, Répertoire archéologique du département du Morbihan, Paris, Imprimerie royale, 1863, Voir en ligne.