aller au contenu

La chapelle Sainte-Anne de Paimpont

Chapelle du cimetière paroissial

La chapelle Sainte-Anne, édifiée au 17e siècle dans l’ancien cimetière paroissial de Paimpont, a été démolie à la fin du 19e siècle.

Une chapelle édifiée en 1610 dans l’ancien cimetière paroissial

Cette chapelle était située à l’intérieur de l’enclos abbatial, côté sud de l’allée des Litières (aujourd’hui rue du général de Gaulle).

La chapelle Sainte-Anne, aussi appelée « chapelle du cimetière », a été construite en 1610.

Le quatorzième jour du présent moys d’octobre cet an 1610 fut livrée la charpente de la chapelle du cymetière de ceans ladite chapelle faite construire et basti de par missire jean Morfouace. Fondée en l’honneur de Dieu et de madame sainte Anne Registre paroissial de Paimpont

On peut penser que sa construction est contemporaine du déplacement du cimetière paroissial de l’église vers cette partie de l’enclos abbatial.

Une pierre de réemploi témoignant de la fondation de la Chapelle Saint-Anne se trouve aujourd’hui sur le bâtiment voisin du chœur de l’église abbatiale, côté sud. Elle porte l’inscription : FAICTE-DE-PAR . M J MORFOACE . 1610

En 1641, l’abbé de Paimpont, qui en avait la présentation, nomma pour la desservir Etienne Regnard, prêtre de la paroisse, en place de François Masson, devenu infirme. Pourvu le 7 septembre 1641, ce chapelain pris possession le surlendemain. Saint-Anne est encore signalée en 1790. GUILLOTIN DE CORSON, abbé Amédée, Pouillé Historique de l’archevêché de Rennes, Vol. 5, Rennes, Fougeray éditeur, 1891, Voir en ligne. page 397

Le déplacement du cimetière à la fin du 19e siècle

La chapelle Sainte-Anne figure sur le cadastre de 1823 au n°186. Une délibération du conseil municipal de Paimpont de la même année indique qu’il est nécessaire de réparer la chapelle pour recevoir les cadavres qu’on serait forcé d’y déposer dans certaines circonstances […] La matrice cadastrale de 1827 atteste encore de son existence.

Sa démolition date probablement de la fin du 19e siècle. C’est ce que laisse penser l’abbé Louis Gervy en 1907 : dans le cimetière, on voyait encore, il y a quelques années, une chapelle dédiée à sainte Anne.—  GERVY, abbé Louis, « Un grand pèlerinage et un charmant pays (2) », Revue de Bretagne, Vol. 38, 1907, p. 276-293, Voir en ligne. page 285 —

La statue de Sainte-Anne

A l’intérieur se trouvait probablement la statue de sainte Anne portant la vierge et l’enfant, aujourd’hui exposée dans la sacristie de l’église abbatiale. Cette statue en bois est estimée du 15e siècle. Il cependant fort vraisemblable qu’elle ait été commanditée pour la construction de la chapelle en 1610.


Bibliographie

GUILLOTIN DE CORSON, abbé Amédée, Pouillé Historique de l’archevêché de Rennes, Vol. 5, Rennes, Fougeray éditeur, 1891, Voir en ligne.

GERVY, abbé Louis, « Un grand pèlerinage et un charmant pays (2) », Revue de Bretagne, Vol. 38, 1907, p. 276-293, Voir en ligne.

Documents d’archives

Archives Municipales de Paimpont

Registre paroissial de Paimpont