aller au contenu

Le chêne des Hindrés

Un Arbre remarquable de la forêt de Paimpont

Le chêne des Hindrés est un Arbre remarquable situé dans la partie domaniale de la forêt de Paimpont.

Premières mentions

Dans les années 1890, Félix Bellamy se rend à une centaine de mètres du chêne pour voir la Pierre des Hindrés. Il ne fait cependant aucune mention de cet arbre.—  BELLAMY, Félix, La forêt de Bréchéliant, la fontaine de Berenton, quelques lieux d’alentour, les principaux personnages qui s’y rapportent, Vol. 2, Rennes, J. Plihon & L. Hervé, 1896, Voir en ligne. pages 745-746 —

Le chêne des Hindrés est mentionné pour la première fois un siècle plus tard, en 1992, dans un article de la revue de l’écomusée de Montfort.

Près du carrefour de Cadieu, se dresse le « Chêne des Hindrés » (signalé sur les cartes d’État Major). À 30 mètres de là, on aperçoit un enclos [...]

RICHARD, Anne, « Arbres remarquables en pays de Montfort et de Brocéliande », Glanes en pays pourpré, 1992, p. 8-16, Voir en ligne. [page 11]

En 1995, il est photographié par Yvon Boëlle dans l’ouvrage de Philippe Le Guillou consacré à Brocéliande.—  LE GUILLOU, Philippe et BOËLLE, Yvon, Brocéliande, Rennes, Ouest-France, 1995. —

Chêne des Hindrés
Chêne des Hindrés
Photographie page 20 de Brocéliande de Philippe Le Guillou en 1995.
Yvon Boëlle

Depuis le début des années 2000, le canton de forêt où se trouve le chêne est nommé « le Chêne des Hindrés ». Antérieurement, il était nommé « les Hindrés ».

Carte du chêne des Hindrés
Carte du chêne des Hindrés

Un arbre remarquable

Le chêne des Hindrés est un chêne rouvre ou sessile (Quercus petraea) répertorié sous le label Arbres remarquables depuis l’inventaire départemental de 1997. —  AMIOT, Christophe, LEBOUC, Yves, LE BOURDELLÈS, Joël, [et al.], Arbres remarquables en Ille-et-Vilaine, Rennes, Apogée, 1997, 157 p. [page 46] —

En 2005, il est l’un des treize arbres remarquables du Pays de Brocéliande photographiés par Olivier Hamery.

Chêne des Hindrés
Chêne des Hindrés
Photographie page 16 d’Arbres remarquables de Bretagne en 2005.
Olivier Hamery

C’est au milieu d’une chênaie composée d’arbres de taille modeste que s’élève le grand chêne des Hindrés, seul rescapé d’une futaie ancienne. On lui attribue prés de 400 ans.

HAMERY, Olivier, Arbres remarquables de Bretagne, Plomelin, Editions Palantines, 2005, 173 p. [pages 16-17]

Il est cité dans l’inventaire régional de 2015 (5 m de circonférence, 20 m d’envergure). —  JÉZÉGOU, Mickaël et MAISON DE LA CONSOMMATION ET DE L’ENVIRONNEMENT, Arbres remarquables en Bretagne, Mèze, Biotope, 2015, (« Les cahiers naturalistes de Bretagne »). [page 156] —

Il est enfin répertorié sur le site Arbres remarquables en Bretagne (hauteur : 23 m ; envergure : 20 m ; circonférence : 5,02 m).

Le plus gros chêne de la forêt domaniale, le chêne des Hindrés fait état d’un périmètre de protection visant à protéger les visiteurs d’éventuelles chutes de branches. A quelques centaines de mètres, des vestiges témoignent de l’occupation passée, où étaient pratiquées des activités, probablement liées à la métallurgie. Sa localisation est indiquée par des panonceaux. Facilement accessible.

Un arbre de Brocéliande

Le chêne des Hindrés est le seul arbre remarquable situé dans la partie domaniale de la forêt de Paimpont-Brocéliande. Il a bénéficié d’un travail de valorisation touristique mené par l’ONF, consistant en la création d’un chemin piétonnier à partir du parking du « Rocher Cadieu » ainsi que d’un aménagement de ses environs proches.

Le chêne des Hindrés
Le chêne des Hindrés
novembre 2017
Alain Bellido

Il veille sur ce coin tranquille et nombreux sont les visiteurs allongés et rêveurs qui viennent se coucher auprès de lui. Il est désormais entouré d’un grillage qui protège ses quelques cinq mille visiteurs annuels d’éventuelles chutes de branches. Il semblerait que ce site fut le théâtre de nombreuses cérémonies druidiques.

MAILLET-BONTE, Gwendaëlle et MYRDHIN, Brocéliande de A à Z, Les oiseaux de papier, 2008, 219 p. [page 59]

Des cartes postales du chêne sont éditées à partir des années 1990.

Carte postale du Chêne des Hindrés
Carte postale du Chêne des Hindrés

Le chêne des Hindrés fait partie des arbres remarquables de Brocéliande (hêtre de Ponthus, hêtre des Voyageurs) qui ont ces dernières années pris une dimension symbolique teintée de néodruidisme.

Le chêne des Hindrés se laisse découvrir non loin du Tombeau de Merlin. [...] Témoin du temps qui passe, on lui attribue le pouvoir de concentrer dans ses racines la magie que les druides exhalent au moment des solstices.

MANGUIN, Philippe et FÉDIEU-DANIEL, Viviane, Lumières de Brocéliande, Le Colibri, 2013.
Chêne des Hindrés
Chêne des Hindrés
Photographie de Lumières de Brocéliande en 2013
Philippe Manguin

Bibliographie

AMIOT, Christophe, LEBOUC, Yves, LE BOURDELLÈS, Joël, [et al.], Arbres remarquables en Ille-et-Vilaine, Rennes, Apogée, 1997, 157 p.

BELLAMY, Félix, La forêt de Bréchéliant, la fontaine de Berenton, quelques lieux d’alentour, les principaux personnages qui s’y rapportent, Vol. 2, Rennes, J. Plihon & L. Hervé, 1896, Voir en ligne.

HAMERY, Olivier, Arbres remarquables de Bretagne, Plomelin, Editions Palantines, 2005, 173 p.

JÉZÉGOU, Mickaël et MAISON DE LA CONSOMMATION ET DE L’ENVIRONNEMENT, Arbres remarquables en Bretagne, Mèze, Biotope, 2015, (« Les cahiers naturalistes de Bretagne »).

LE GUILLOU, Philippe et BOËLLE, Yvon, Brocéliande, Rennes, Ouest-France, 1995.

MAILLET-BONTE, Gwendaëlle et MYRDHIN, Brocéliande de A à Z, Les oiseaux de papier, 2008, 219 p.

RICHARD, Anne, « Arbres remarquables en pays de Montfort et de Brocéliande », Glanes en pays pourpré, 1992, p. 8-16, Voir en ligne.

MAISON DE LA CONSOMMATION ET DE L’ENVIRONNEMENT, « Arbres remarquables en Bretagne », 2017, Voir en ligne.