aller au contenu

Haches à douille

jeudi 5 février 2015

La famille des haches à douille est une des sept familles de la typologie des haches de l’Âge du Bronze. Elle est caractérisée par son emmanchement en douille longitudinale dont l’ouverture est placée à l’extrémité proximale de l’instrument. Il est vraisemblable que la hache à douille est née à la fin du Bronze Moyen (vers 1200-1000 av. J.-C.).

Cette typologie connait un grand développement au Bronze Final (vers 900-700 av. J.-C.) en Europe occidentale. Les haches à douille sont abondantes dans les dépôts de fondeurs. Elles évoluent parfois vers une forme non fonctionnelle avec accumulation de milliers d’objets comme pour les haches à douille de type armoricain anciennement classée à l’extrême fin du Bronze Final (vers 700 av. J.-C.) , puis au premier Âge du Fer (Ha C) depuis 2001, où l’on a vu parfois un usage prémonétaire.

Les haches à douille de type armoricain sont un élément majeur du premier âge du Fer de Bretagne et de Normandie […] elles sont rarement associées à d’autres objets sinon à des éléments du premier âge du Fer. Les associations anciennement signalées dans les dépôts en langue de carpe ne sont pas confirmées de nos jours, c’est pourquoi les haches à douille de type armoricain doivent être détachées de l’âge du Bronze et considérées comme une entité originale du début de l’âge du Fer.

BRIARD, Jacques, « Les haches à douille de type armoricain », Documents d’Archéologie méridionale, 2001, p. 261-262.

Les haches à douille sont très variées, rendant illusoire toute tentative de classification rationnelle. La famille des haches à douille comprend quatre grands groupes et dix-huit types différents dont ceux de Maure (Maure de Bretagne en Ille-et-Vilaine) et de Couville (Manche) trouvés sur les dépôts du Bois du Loup et du Fieux en Gaël.—  BRIARD, Jacques et VERRON, Guy, Typologie des objets de l’Age du bronze en France, Fascicule 4, Haches (2), Paris, Société Préhistorique Française, 1976. [pages=59-60] —

Haches à douille