aller au contenu

Géologie

Trier par titre Trier par date de publication

Origine des reliefs à Brocéliande - IV

1 - Contextes géologique et topographique
Les communes de Brocéliande appartiennent au domaine cratonique centre-armoricain. Ce domaine est limité au nord comme au sud par deux longs scisaillements : les zones broyées nord- et sud-armoricaines (CNA et CSA).
Le substrat géologique est principalement constitué de roches sédimentaires :
une couverture primaire (grès et siltites) en relief du fait des faciès gréseux qui dessinent deux bandes plissées : Synclinorium médian (Chateaulin + Menez-Belair + (...)

Origine des reliefs à Brocéliande - II

L’article se compose de cinq parties.
1 - Le Massif armoricain (relief - terre-mer) Le réseau hydrographique de la Bretagne caractérise une asymétrie de la topographie générale : les ¾ du drainage s’effectuent vers le sud où les bassins versants (Vilaine, Blavet, Aulne) sont peu nombreux et de grande taille 2. Au nord les bassins versants sont nombreux et de petite taille.
2 - Le Massif armoricain — Contexte géologique - Terre-mer Le Massif armoricain correspond à un domaine de socle ancien (...)

Origine des reliefs à Brocéliande - I

Les géographes et les géologues s’attachent à comprendre et décrire les mécanismes qui façonnent les différents paysages.
L’évolution des reliefs résulte des processus érosifs reliés aux réseaux fluviatiles, ou à la mer, qui entament les substrats géologiques.
Les systèmes fluviatiles qui caractérisent les milieux continentaux (support des paysages) se distinguent des systèmes maritimes par l’absence de marées, les sédiments s’y déposent dans un contexte de courants unidirectionnels.
Notre ami Yves Quété (...)

Les matériaux de construction de l’abbaye de Paimpont - IV

Annexe 1 – Le Contexte géologique
Annexe 2 – Mauron – Sentier géologique Pierre Pompéi Le sentier géologique Pierre Pompéi de Mauron a été créé à l’initiative de Gilles Montgobert et de Jean Plaine. Ce circuit montre les différents types de roches présentes sur Brocéliande. Elles sont accompagnées de panneaux explicatifs.
Annexe 3 –Le Volcanisme de l’Ellipse de Réminiac Cette unité géologique située au sud des unités de Paimpont-Coëtquidan montre un épanchement volcanique étalé sur le socle briovérien (...)

Les matériaux de construction de l’abbaye de Paimpont - III

Les murs de l’abbaye de Paimpont sont en majorité constitués de moellons de teinte claire (Grès armoricain) et dans une moindre mesure de faciès plus foncés (dalles pourprées, grison, etc.).
Les moellons de couleur claire - Le Grès armoricain Ils sont représentés ici par des grès quartzites et grès. Ces derniers faciès semblent plus sensibles à l’altération en surface des moellons, marquée par des indices d’érosion atmosphérique (perte de matière) et colorisation par des oxydes de fer (lavage des eaux de (...)

Les matériaux de construction de l’abbaye de Paimpont - II

L’abbaye de Paimpont est construite au milieu de trois grandes formations géologiques :
le Grès armoricain, dont les affleurements s’étendent sur une largeur de 3 à 5 km. Les fondations de l’abbaye reposent sur le Grès armoricain.
la Formation de Pont-Réan (« Série rouge » de la base du Paléozoïque) qui affleure à la périphérie du massif de Paimpont,
les sédiments du Briovérien distants d’un peu plus de 10 km.
Dans ce contexte géologique situé à moins de 20 km de l’abbaye de Paimpont, les faciès (...)

Origine des reliefs à Brocéliande - III

1 - Les Surfaces d’aplanissement - Les précurseurs
Dès le début du 20e siècle, les géographes ont reconnu à l’ouest, puis au centre du Massif armoricain, la présence de plateaux, qu’ils ont assimilés à des surfaces d’aplanissement, déformées après leur façonnage. Les documents topographiques permettent aujourd’hui de confirmer la forme de relief observée par ces auteurs.
2 - Les Surfaces d’aplanissement – L’interprétation actuelle En reprenant les hypothèses de travail utilisées par les géographes tels que (...)

Le minerai de fer en forêt de Paimpont

À partir des indications fournies par les notices des feuilles géologiques, l’article décrit le contexte géologique de la formation du minerai de fer aux Ères primaire et tertiaire. Il indique enfin des sites intéressants concernant cette thématique. Attention : ces sites sont sur des terrains privés et leur accès est réglementé.
Notre ami Yves Quété nous a quitté le 2 octobre 2020.
Il nous a laissé huit articles (dont celui-ci) en attente de validation par le comité de lecture. Nous avons choisi de les (...)