aller au contenu

Personnages

Trier par titre Trier par date de publication

Le monument en hommage au Docteur Guérin

Le docteur Alphonse Guérin décède le 21 février 1895. Une souscription est lancée à Paris et en Bretagne pour l’édification d’un monument à la mémoire de l’inventeur du pansement ouaté. Le monument, situé sur la place d’Armes de Ploërmel, est inauguré le 13 septembre 1896. Il fait l’objet d’une controverse à propos de la nudité de l’allégorie de la Gloire qui y figure. Il est décidé de le détruire en 1942. Un nouveau monument est dressé devant l’hôpital Alphonse Guérin de Ploërmel.

Guérin Alphonse

Alphonse-François-Marie Guérin (Ploërmel 1816- Paris 1895) est un chirurgien et professeur des hôpitaux de Paris. Précurseur de l’antisepsie, il est avant tout connu comme l’inventeur du pansement ouaté. Il repose dans un mausolée de granit, au sommet de la « Lande du Cerisier » (Néant-sur-Yvel).

Bontempelli, Guy

Natif de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), Guy Bontempelli est pianiste de formation, auteur, compositeur, interprète.

Dès son plus jeune âge, il passe régulièrement ses vacances scolaires au lieu-dit Hucheloup dans le village de Beauvais en Paimpont.

Mauguet, Hubert

Né à Paimpont, Hubert Mauguet (1918-2007) est tour à tour charbonnier, carrier, mouleur aux forges de Paimpont. Après guerre, il est de nouveau carrier, maçon et cageotier. Accordéoniste amateur, il écrit aussi un conte intitulé Mon petit chevreuil.

Judicaël

Judicaël est un personnage historique qui règne sur la Domnonée armoricaine dans la première moitié du 7e siècle. Son histoire n’est que partiellement connue des historiens. Son nom est associé à celui de saint Méen, fondateur du monastère de Gaël. À l’issue de son règne, il se retire au monastère de saint Méen où il meurt en odeur de sainteté. Ultérieurement considéré comme un saint, Judicaël est devenu le héros d’une Vie latine.