aller au contenu

Littérature contemporaine

Trier par titre Trier par date de publication

Polars en Brocéliande

Une vingtaine de romans policiers localisés en forêt de Paimpont ont été publiés depuis le début des années 1990. Ces œuvres littéraires s’inscrivent dans deux sous-catégories du roman policier, le roman noir et le roman policier régional.

Vannier, Angèle

Angèle Vannier (1917-1980) est une poétesse bretonne. À 21 ans, atteinte de cécité, elle se consacre à la poésie. Découverte par Théophile Briant, elle est reconnue par des poètes tels que Charles Le Quintrec et Paul Éluard. Elle puise une partie de son inspiration en Brocéliande. Le harpiste Myrdhin l’accompagne dans ses récitals à partir de 1971.

Aragon, Louis

Le premier texte de Louis Aragon (1897-1982) mentionnant la forêt de Brocéliande est écrit à partir de 1923. Dans un essai daté de 1930, Aragon condamne le merveilleux médiéval. Pourtant, en 1942, en plein conflit mondial, il écrit Brocéliande, une œuvre composée de sept poèmes, dans lesquels il invoque la forêt merveilleuse et la fontaine de Bellenton pour enflammer l’héroïsme français en échappant à la censure de Vichy.

Gracq, Julien

L’œuvre de Julien Gracq (1910-2007) est traversée par la légende de la quête du Graal. Venu à deux reprises en forêt de Paimpont, il est l’auteur d’un texte sur le Val sans Retour paru en 1976.

Breton, André

La littérature arthurienne a exercé une influence discrète, cependant réelle sur l’œuvre d’André Breton (1896-1966). Son intérêt pour Brocéliande nait en 1909 avec la parution de L’Enchanteur pourrissant de Guillaume Apollinaire. Attiré par les mythes du Graal et de l’enchanteur Merlin, le poète surréaliste se rend en forêt de Brocéliande, en 1949, 1950 et 1966, quelques mois avant sa mort.

Pichery, Ronan

Ronan Pichery (1891-1963) est un poète et romancier breton. Militant breton et membre actif du Parti National Breton (PNB), il a placé toute son œuvre sous l’égide de « Brocéliande ». Il est, selon Jean Markale, l’initiateur de la Digor Gorsedd de 1951, organisée au Val sans Retour à Tréhorenteuc.