aller au contenu

Histoire économique

Trier par titre Trier par date de publication

Guégan, Philippe

Philippe Guégan a exercé le métier de charbonnier en forêt de Paimpont jusqu’en 1946. Cet article propose une transcription d’un entretien entre Philippe Guégan et Guy Larcher, extrait du film documentaire de Jean-Pierre Le Bihan intitulé La fouée du charbonnier.

Renouard, Victor

Victor Renouard a exercé le métier de charbonnier en forêt de Paimpont à partir de 1946. Dernier charbonnier de la forêt de Paimpont, il a poursuivi son activité jusqu’en 1973.
Éléments biographiques
Victor Renouard, le dernier charbonnier à Paimpont, pesait son charbon avant de le vendre à une entreprise de la région nantaise fabriquant des pièces pour l’avion Concorde… Il disait ainsi, avec beaucoup d’humour, qu’il s’estimait être un rouage essentiel dans la fabrication de cet avion !
Victor Renouard (...)

Guégan, Roger

Le témoignage de Roger Guégan, charbonnier en forêt de Paimpont.
Éléments biographiques
Les parents de Roger, Jacques Guégan (né en 1895) et Marie Le Galliot (née en 1894) sont recensés à Paimpont en 1921 en tant que charbonniers. Reconnus à Camors (Morbihan) pour leurs compétences, ils sont recrutés, en compagnie d’autres camoriens et employés par le négociant Eugène Berson.
En 1920, le père des frères Guégan arrivait en forêt de Paimpont, attiré par une forêt plus grande et plus proche des grands (...)

Maleuvre, Célestine

Le témoignage de Célestine Maleuvre, charbonnière en forêt de Paimpont.
Éléments biographiques
Célestine Guégan est née le 26 août 1928 à Lanvaudan (Morbihan). Ses parents, charbonniers, sont apparentés aux frères Guégan. Sa famille quitte le Morbihan quelques mois après sa naissance, pour Paimpont où son père a trouvé du travail.
Elle se marie avec Lucien Maleuvre - né le 6 mars 1908 à La Poterie (Morbihan) - avec lequel elle à trois enfants :
Jean-Claude
Cécile
Joël (1949 - )
Comme son père, ses (...)

Formon, Étienne Joseph de

Étienne Joseph de Formon est un négociant actif dans la traite négrière de 1806 à 1827. Il réinvestit son avoir dans la construction d’un haut-fourneau à Missillac (Morbihan) en 1827 puis devient propriétaire des Forges et de la forêt de Paimpont de 1841 à sa mort en 1854.

La scierie de la Fenderie

Mentionnée dès 1692, « La Fenderie » est à l’origine une dépendance des Forges de Paimpont puis un moulin à céréales. Une scierie y est créée en 1875 par la famille Levesque. Dirigée par la famille Gernigon sur quatre générations, elle cesse définitivement son activité en 1997.