aller au contenu

Les matériaux de construction de l’abbaye de Paimpont I

Les grandes étapes de la construction de l’abbaye

Construite au 13e siècle, l’église abbatiale connaît d’importants remaniements aux 15e et 17e siècles.

Mais si l’on inclut les dépendances, la construction de l’abbaye Notre-Dame de Paimpont s’étale en réalité sur une beaucoup plus longue période, allant du 13e au 20e siècle.

L’église abbatiale Notre-Dame de Paimpont, édifiée au 13e siècle, fait l’objet d’importants remaniements aux 15e et 17e siècles.

L’édifice est destiné à des usages monastiques et paroissiaux dès son édification par l’ordre des chanoines réguliers de saint Augustin dans la première moitié du 13e siècle.

Vue aérienne de l'abbaye de Paimpont
Vue aérienne de l’abbaye de Paimpont
Carte postale (années 1950)
Cim
Périodes successives de construction de l'abbaye de Paimpont

Cette représentation 3D d’après la photo aérienne rend compte des périodes successives de construction de l’abbaye et de ses dépendances.

L'abbaye de Paimpont vue en plan
L’abbaye de Paimpont vue en plan
Les différentes époques de construction
D’après photo Géoportail (2014)

Sur ce plan sont représentés en pointillés deux bâtiments construits au 17e siècle et détruits à la fin du 18e ou au début du 19e siècle, faute de moyens pour les entretenir. Ces bâtiments figurent sur une gravure de l’abbaye de Paimpont dédiée à l’abbé Charles de Rosmadec (1649-1671).

  • le Bâtiment neuf est une extension perpendiculaire au Vieux Bâtiment ou Grand logis. Ce bâtiment était desservi par le grand escalier du Vieux Bâtiment .
  • Les Appartements des Dames 1 et écuries ferment le cloitre ou cour intérieure au couchant des bâtiments abbatiaux.
Vue cavalière de l'abbaye de Paimpont (17<sup>e</sup> siècle)
Vue cavalière de l’abbaye de Paimpont (17e siècle)
On y voit l’abbaye telle qu’elle fut jusqu’à la Révolution.
Dédié à Charles de Rosmadec (17e siècle)

Jacques Priou, ingénieur des ponts et chaussées de Bretagne, signale dans un procès verbal daté de 1783, l’état de ces deux bâtiments et l’ensemble des travaux nécessaires à leur remise en état ainsi que l’estimation de leur coût. —  PRIOU, Jacques, « Procès verbal d’estimation des terres et dépendances de l’abbaye de Paimpont du 6 février au 4 aout 1783 par Jacques Priou, ingénieur des ponts et chaussées de Bretagne. », Paimpont, Abbaye de Paimpont, 1783, p. 189, Voir en ligne. —

L’église abbatiale

Au 13e siècle

C’est entre 1199 et 1211 que le prieuré bénédictin de Penpont devient abbaye de chanoines réguliers de saint Augustin.

Les chanoines qui disposaient déjà d’une chapelle durent prendre leur temps pour bâtir leur église abbatiale. […] Il est vraisemblable que la construction s’échelonna de 1220 environ au-delà de la moitié du XIIIe siècle. On repère d’ailleurs nettement une interruption des travaux dans le mur sud de la nef et une évolution dans la forme des fenêtres.

BLOT, Roger et GOOLAERTS, Laurent, « Église Notre-Dame de Paimpont (2) », Église en Ille-et-Vilaine, 2012, p. 16-17, Voir en ligne.
L'église abbatiale de Paimpont
L’église abbatiale de Paimpont
[1] - Porche - Façade ouest de l’église abbatiale - 13e siècle
Alain Bellido

La nef, le chœur, les transepts nord et sud et le porche ouest [1] de l’église abbatiale datent de cette époque [1 sur la figure 3D].

Plan de l'église abbatiale de Paimpont au 13<sup>e</sup> siècle
Plan de l’église abbatiale de Paimpont au 13e siècle
D’après Roger Blot

Au 14e siècle

Durant le 14e siècle, l’abbaye souffre des conséquences de la Guerre de Succession de Bretagne (1341-1364), corrélative à la guerre de Cent Ans. Une chapelle aujourd’hui disparue est construite en 1375 côté sud de la nef. Il en reste un porche en ogive sur le mur sud de la nef et une plaque historiée 2.

Eglise abbatiale Notre-Dame de Paimpont
Eglise abbatiale Notre-Dame de Paimpont
Plaque historiée de 1375, vestige d’une chapelle aujourd’hui disparue
Roger Blot

Ceci est l’oratoire où Jean Magne, seigneur de Irodoire et Jehanne de Belosac, dame de la Rivière, son épouse, ont doté une chapellenie d’une messe au jour que l´on voudrait, l´an du Seigneur 1372 et firent faire ce travail, l’an du Seigneur 1375. — Traduction de la plaque historiée —

Au 15e siècle

L’église est restaurée. La reconstruction en pierre des voûtes du transept et du chœur entraîne la consolidation des murs par de nouveaux contreforts.

Contreforts du transept sud de l'église de Paimpont
Contreforts du transept sud de l’église de Paimpont
Roger Blot

De cette époque date aussi l’ossuaire [2] transformé en chapelle au 18e siècle, utilisée aujourd’hui comme baptistère.

Le clocher de l’église du 13e siècle était vraisemblablement placé sur le mur extérieur du transept nord. Ce n’est qu’à partir du 15e siècle, lors des travaux de voûtement en ogive du chœur et du transept, qu’un clocher surmontant la croisée du transept aurait été construit.

Plan de l'église de Paimpont au 15<sup>e</sup> siècle
Plan de l’église de Paimpont au 15e siècle
Roger Blot

Le clocher actuel [3] n’est pourtant pas celui du 15e siècle ; la gravure de l’abbaye de Paimpont de 1670, représente un clocher en forme d’aiguille. Sa forme actuelle, avec le toit en impériale, lui sera donnée en 1834.

Au 18e siècle

Avec l’arrivée à Paimpont en 1649 de la réforme de Sainte-Geneviève, l’église abbatiale subit pendant un demi-siècle de profonds remaniements.

En 1710 - Le cloître médiéval côté nord, et la chapelle de Bonne-Encontre, côté sud, contigus aux murs de la nef, sont rasés et remplacés par des chapelles aux toits en appentis, qui entament les baies médiévales des murs de l’église (visibles sur les photos ci-dessous).

Côté sud - La chapelle prend le nom de chapelle de la Miséricorde. Elle devient plus tard salle des « Écrouettes » [4], actuelle salle d’exposition. Les moellons sont en grande partie repris de la chapelle du 14e siècle.

L'église abbatiale de Paimpont
L’église abbatiale de Paimpont
A gauche - [04] - Salle des Écrouettes - 18e siècle
A droite - [02] - Baptistère (ancien ossuaire) - 15e siècle
Alain Bellido

— Côté nord - La chapelle construite à la place du cloître médiéval est appelée cloître nord [4bis].

L'église abbatiale de Paimpont
L’église abbatiale de Paimpont
[04bis] - Cloître nord - 18e siècle
A droite : extrémité est du manoir abbatial [08]
Alain Bellido
Plan de l'église abbatiale vers 1715 et au 21<sup>e</sup> siècle
Plan de l’église abbatiale vers 1715 et au 21e siècle
A droite : configuration au début du 21e siècle
On remarque les noms différents pour les nouvelles constructions de chaque côté de la nef.
Roger Blot

La façade du portail, aujourd’hui aveugle, était surmontée d’une fenêtre attestée en 1783. La reconstruction de la partie haute de la façade occidentale [5], au-dessus du porche, a été réalisée entre 1783 et 1791.

Façade occidentale de l'église de Paimpont
Façade occidentale de l’église de Paimpont
Roger Blot

Les autres bâtiments abbatiaux

Au 17e siècle

« Le Vieux Bâtiment ou Grand Logis » [6]

Les anciens bâtiments conventuels (dont le cloître médiéval) sont rasés et remplacés par le « Grand Logis », édifié dans le prolongement du transept nord de l’abbatiale (1650 à 1670). Il abrite aujourd’hui le presbytère, la mairie et la médiathèque.

Les autres bâtiments abbatiaux
Les autres bâtiments abbatiaux
[06] - Grand Logis - Façade Est
Édouard Hue (wikipedia)
Les autres bâtiments abbatiaux
Les autres bâtiments abbatiaux
[06] - Grand Logis - Façade ouest - 17e siècle
Alain Bellido

On peut voir sur la photo ci-dessus l’emprise du Bâtiment Neuf sur les murs du Grand Logis - de la troisième à la sixième ouverture en partant de la droite (pointillés) - La délimitation entre les deux bâtiments est marquée par un raccord dans le mur ainsi que par un changement du type de lucarne (flèches) dans la toiture.

Les autres bâtiments abbatiaux
Les autres bâtiments abbatiaux
[06] - Grand Logis - Façade ouest - 17e siècle
Alain Bellido

Les dépendances [7]

Les autres bâtiments abbatiaux
Les autres bâtiments abbatiaux
[07] - Dépendances - Façade sud - 17e siècle
Alain Bellido
Les autres bâtiments abbatiaux
Les autres bâtiments abbatiaux
[07] - Les dépendances - Façade nord - 17e siècle
Alain Bellido

Au 18e siècle

Le Manoir ou Logis abbatial [8]

Les autres bâtiments abbatiaux
Les autres bâtiments abbatiaux
[08] - Manoir abbatial - Façade sud - 18e siècle
Alain Bellido

Le Manoir abbatial est construit au 18e siècle dans le prolongement de la nef de l’église. Les murs de ce bâtiment présentent de nombreuses reprises.

Les autres bâtiments abbatiaux
Les autres bâtiments abbatiaux
[08] - Manoir abbatial - Façade sud - Détail
  • Un collage dans la maçonnerie de la façade sud (détail ci-dessus) révèle l’angle des anciens Appartements des Dames et écuries. Le manoir abbatial a été édifié perpendiculairement à ce bâtiment détruit fin 18e - début 19e. La trace de ce collage se retrouve de l’autre côté du bâtiment, sur sa façade nord.
Les autres bâtiments abbatiaux
Les autres bâtiments abbatiaux
[08] - Manoir abbatial - Façade nord - 18e siècle
Alain Bellido
  • Une ancienne ouverture en arc voûté en schiste pourpre est visible sur les murs sud et nord. Ce passage autrefois appelé Chemin des Pélerins permettait d’accéder de la fontaine Notre-Dame des Chesnes à la place des litières en passant par l’ancienne Chaussée des moines. Il a été obturé au 19e siècle. —  GERVY, abbé Louis, « Un grand pèlerinage et un charmant pays (1) », Revue de Bretagne, Vol. 37, 1907, p. 344-370, Voir en ligne. p. 365 —
Porte cochère obturée anciennement appelée "Chemin des Pélerins" sur le mur sud du manoir abbatial
Porte cochère obturée anciennement appelée "Chemin des Pélerins" sur le mur sud du manoir abbatial
Roger Blot

Un blason en partie effacé est encore visible sur la façade sud du Manoir abbatial.

Blason sur le mur sud du manoir abbatial
Blason sur le mur sud du manoir abbatial
Roger Blot

Les autres bâtiments autour de l’abbaye

Fin 18e siècle

Les étals commerçants [9]

Des étals marchands - aujourd’hui disparus - de la place des Litières sont mentionnés en 1792 comme possession de la commune de Paimpont. Ils sont encore visibles sur des cartes postales du début du 20e siècle.

Les autres bâtiments autour de l'abbaye
Les autres bâtiments autour de l’abbaye
La place des Litières en 1904 (le timbre est de 1907)
(place Judicaël en 2019)
Étals commerçants (derrière les enfants)
Carte postale - Mignot C.

Au 19e siècle

Extension des bâtiments de la Congrégation des Sœurs de la Charité de Saint Louis de Vannes. [10]

Les autres bâtiments abbatiaux
Les autres bâtiments abbatiaux
Façade sud de l’abbaye (vue depuis la rive sud de l’étang de Paimpont)
De droite à gauche :
— [07] Dépendances (17e siècle)
— [10] Congrégation (19e siècle)
— [08] Extrémité ouest du manoir abbatial (18e siècle) -Congrégation (19e siècle)
Alain Bellido
Les autres bâtiments autour de l'abbaye
Les autres bâtiments autour de l’abbaye
[10] - Logements de la Congrégation des Sœurs de la Charité de Saint Louis - Façade est - 19e siècle
Alain Bellido
Les autres bâtiments autour de l'abbaye
Les autres bâtiments autour de l’abbaye
[10] - Logements de la Congrégation des Sœurs de la Charité de Saint Louis - Façade ouest - 19e siècle
Alain Bellido
Les autres bâtiments autour de l'abbaye
Les autres bâtiments autour de l’abbaye
[10] - Logements de la Congrégation des Sœurs de la Charité de Saint Louis - Façade ouest - 19e siècle
Alain Bellido

Les maisons d’habitations [11] — Milieu du 19e (voir Bourg de Paimpont)

Vers 1846, deux maisons, construites par MM. Robert et Nevot, coupent en deux la place des Litières. Un plan de 1854 indique la présence de ces deux maisons (notées B et C sur le plan). Sur ce plan figurent également les étals marchands (échoppes).

Une partie de ces habitations est occupée depuis 2012 par la Porte des Secrets.

Les autres bâtiments autour de l'abbaye
Les autres bâtiments autour de l’abbaye
[11] - Les maisons d’habitation donnant sur l’ancienne place des Litières (devenue place Judicaël) - Milieu du 19e siècle
 Depuis 2011 : Porte des secrets (en partie)
A gauche : extrémité des dépendances [07] (17e siècle)
Alain Bellido

Au 20e siècle

Construit à la fin du 19e siècle en remploi d’éléments du 17e siècle, ce bâtiment a servi de syndicat d’initiative [12] jusqu’à la fin du 20e siècle.

Les autres bâtiments autour de l'abbaye
Les autres bâtiments autour de l’abbaye
[12] - Bâtiment construit fin 19e siècle (remploi d’éléments du 17e siècle). Syndicat d’initiative jusqu’à la fin du 20e siècle
Alain Bellido

A suivre  : Le contexte topographique et géologique de l’abbaye


Bibliographie

BLOT, Roger et GOOLAERTS, Laurent, « Église Notre-Dame de Paimpont (2) », Église en Ille-et-Vilaine, 2012, p. 16-17, Voir en ligne.


↑ 1 • Les Appartements des Dames situés au rez-de chaussée de ce bâtiment étaient utilisés pour recevoir les dames de passage à l’abbaye. La Salle des Dames communique avec les Écuries par un corridor. L’angle nord-ouest du bâtiment abrite un Pressoir une place à mettre des voitures, ainsi que l’Étable. —  PRIOU, Jacques, « Procès verbal d’estimation des terres et dépendances de l’abbaye de Paimpont du 6 février au 4 aout 1783 par Jacques Priou, ingénieur des ponts et chaussées de Bretagne. », Paimpont, Abbaye de Paimpont, 1783, p. 189, Voir en ligne. —

↑ 2 • La chapelle construite vers 1375, communiquait avec la nef par une arcade percée sous la deuxième fenêtre du mur sud. On peut y lire cette inscription en latin.

HIC. EST. ORATORIV. VBI : IOHS/ MAGNEI. DNS : DE. IRIDARIA. IOHA/DE BELOVSAC : DNA : DE. RIPARIA/ EIVS. VXOR. DOTATAVERVNT. VNA/ CAPELLANIA. DE VNA : MISSA : / QVALIBET. DIE : ANNO : D : M : CCC : / LXXII : ET. FECERVT. HOC : HOP / FIERI. ANNO : DMI : M : CCC.VXXV/.