aller au contenu

Saint-Méen-le-Grand

5 articles Trier par titre Trier par date de publication

La voie ferrée Ploërmel - La Brohinière

Le réseau ferroviaire se développe en Bretagne au cours de la seconde moitié du 19e siècle. Les lignes principales nord et sud sont complétées par des lignes transversales destinées à desservir la Bretagne intérieure. C’est le cas de la ligne Ploërmel - La Brohinière ouverte le 6 avril 1884, qui à cette époque, a une importance économique pour la partie ouest du massif de Brocéliande. Le 6 mars 1972, la ligne est fermée au service voyageurs.

L’évêché d’Alet

Alet est un promontoire enserré par la mer et par le fleuve la Rance. C’est l’antique berceau de Saint-Malo. L’archéologie nous éclaire sur son histoire. Durant le haut Moyen Âge, Alet est une cité de Domnonée. Au 9e siècle, Helocar évêque d’Alet reçoit l’immunité du roi Louis le Pieux. Au 11e siècle, les évêques de Saint-Malo créent un manoir épiscopal sur la paroisse de Beignon. Au 12e siècle, l’évêque Jean de Châtillon déplace le siège épiscopal sur l’île d’Aaron (l’actuel Saint-Malo « intra-muros »).

La division de Saint-Méen

La division de Saint-Méen est l’une des treize divisions de l’Armée catholique et royale de Bretagne durant les trois premières chouanneries. Bien que répartie sur trois départements bretons, elle est rattachée à la chouannerie morbihannaise. Fondée puis commandée par Joseph de Boulainvilliers en 1794, elle passe sous le commandement de Joseph de Troussier en 1795, puis sous celui de Pierre Robinault de Saint-Régent jusqu’en 1800. Elle prend le nom de Légion de Saint-Méen lors de la quatrième chouannerie en 1815.

1 article Trier par titre Trier par date de publication