aller au contenu

Bois-de-La-Roche

Le Bois-de-la-Roche est à la fois un quartier de Mauron et de Néant-sur-Yvel. Ce village a connu dans le passé une activité commerciale florissante, grâce à ses halles et ses nombreuses foires. Près de mille habitants se répartissaient sur la bourgade et les villages alentours. Le Bois-de-la-Roche était aussi le siège d’une sénéchaussée, avec son cortège de juge, avocats, procureurs. Le bourg possédait écoles, médecin, chirurgien.

2 articles Trier par titre Trier par date de publication

La voie ferrée Ploërmel - La Brohinière

Le réseau ferroviaire se développe en Bretagne au cours de la seconde moitié du 19e siècle. Les lignes principales nord et sud sont complétées par des lignes transversales destinées à desservir la Bretagne intérieure. C’est le cas de la ligne Ploërmel - La Brohinière ouverte le 6 avril 1884, qui à cette époque, a une importance économique pour la partie ouest du massif de Brocéliande. Le 6 mars 1972, la ligne est fermée au service voyageurs.

Les émeutes du château du Bois-de-la-Roche

Du 19 janvier au 5 février 1790, la grande majorité des paroisses situées entre Ploërmel, Montfort et Redon se révoltent contre leurs seigneurs. Six mois après les doléances exprimées dans les cahiers de chaque paroisse, les paysans passent aux actes, excédés par la persistance des droits féodaux.
Au matin du 5 février, des soldats en armes attendent les paysans venus en nombre au Bois-de-la-Roche et tirent sur la foule, tuant six paysans. Cette répression sanglante marque la conclusion de deux (...)

5 articles Trier par titre Trier par date de publication

Phi-Phi

Un chien nommé Phi-Phi est la cause d’une querelle entre le marquis Adrien Magon de La Balüe et Joseph Boulé au cours d’une partie de chasse.