aller au contenu

Gaël

17 articles Trier par titre Trier par date de publication

L’évêché d’Alet

Alet est un promontoire enserré par la mer et par le fleuve la Rance. C’est l’antique berceau de Saint-Malo. L’archéologie nous éclaire sur son histoire. Durant le haut Moyen Âge, Alet est une cité de Domnonée. Au 9e siècle, Helocar évêque d’Alet reçoit l’immunité du roi Louis le Pieux. Au 11e siècle, les évêques de Saint-Malo créent un manoir épiscopal sur la paroisse de Beignon. Au 12e siècle, l’évêque Jean de Châtillon déplace le siège épiscopal sur l’île d’Aaron (l’actuel Saint-Malo « intra-muros »).

Possessions et revenus du prieuré de Saint-Samson de Telhouët

Le prieuré Saint-Samson de Telhouët a été doté de nombreuses terres par Raoul II de Gaël en 1124. Aux 16e, 17e et 18e siècles, la prieure possède des droits de haute, moyenne et basse justice, avec juridiction, en sept fiefs ou bailliages répartis sur les paroisses de Paimpont, Saint-Gonlay, Saint-Maugan, Iffendic, Montfort, Bédée, Irodouër, Concoret, Gaël, Montauban et Boisgervilly.

Guillaume I de Gaël-Montfort

En 1152, Guillaume Ier est sollicité par l’évêque de Saint-Malo, Jean de Châtillon, pour bâtir un monastère à Montfort (aujourd’hui Montfort-sur-Meu). Cette abbaye est dédiée à saint Jacques. Elle fait partie de la dizaine d’abbayes qui suivent la règle des chanoines réguliers, créées en Bretagne au 12e siècle.

1 article Trier par titre Trier par date de publication

2 articles Trier par titre Trier par date de publication

3 articles Trier par titre Trier par date de publication