aller au contenu

Plélan-le-Grand

12 articles Trier par titre Trier par date de publication

Les émeutes de Plélan-le Grand

À partir du 18 janvier 1790, des révoltes agraires naissent dans les paroisses de Guer, d’Augan et de Maure. Elles se propagent à la paroisse de Plélan du 24 au 28 janvier puis atteignent les paroisses de Paimpont, de Concoret et d’Iffendic.
Du 18 janvier au 5 février 1790, la grande majorité des paroisses situées entre Ploërmel, Montfort et Redon, entrent en insurrection. Les communautés paysannes qui avaient demandé l’abolition des droits féodaux dans les cahiers de doléances rédigés en avril 1789 se (...)

Le fief du Tellain

Le fief du Tellain, attesté depuis le 15e siècle, appartenait à la seigneurie de Plélan. Son territoire couvrait environ un millier d’hectares et comprenait tout l’ouest de la seigneurie. Ses habitants ont formé une communauté paysanne possédant des droits particuliers qui ont perduré jusqu’au milieu du 19e siècle.

Puisaye Joseph de

Joseph de Puisaye, chef de l’Armée catholique et royale d’Ille-et-Vilaine, puis de Bretagne, est venu à deux reprises en forêt de Paimpont. En août 1793, sa tête mise à prix, il se cache à Plélan-le-Grand, Guer et Beignon pendant plusieurs semaines. Il revient en mai 1794 à la tête d’une armée de chouans et vainc les républicains au cours du combat des « landes de Beignon ».

4 articles Trier par titre Trier par date de publication

4 articles Trier par titre Trier par date de publication

4 articles Trier par titre Trier par date de publication

Saint-Étienne du Thélin

Une chapelle dédiée à saint Étienne est fondée en 1620 au Thélin, sur la paroisse de Plélan-le-Grand. La frairie du Thélin devient une paroisse en 1849. La chapelle est alors remplacée par une première église de style néogothique, inaugurée en 1853, qui tombe bientôt en ruine. Une seconde église de style néoroman, œuvre de l’architecte Arthur Regnault, lui succède à partir de 1901.