aller au contenu

Les sorties géologiques de 2016

Hommage à Yves Quété

Les dates des sorties (cliquer sur le lien pour accéder directement à une sortie)

19 février

-Iffendic - Monterfil

1er avril

- Paimpont

29 avril

- Mauron - Muel

10 juin

- Tréhorenteuc - Quédillac

7 juillet

- Saint-Léry - Mauron

1er août

- Paimpont

19 août

- L’Ellipse de Réminiac

30 septembre

- Guer


Pour retrouver l’information dans les sorties

Liste des 35 sorties géologiques - Thématiques - Lieux

Les principaux mots-clés et les sorties correspondantes


Images d’encyclopédistes en 2016

Les sorties géologiques (2015-2019)
Participants en 2016 (1)
Les sorties géologiques (2015-2019)
Participants en 2016 (2)

Codes et symboles des principales formations géologiques rencontrées

Extrait de la feuille géologique de Guer —  LE BERRE, Patrick, SCHROETTER, Jean-Michel, TARTESE, R., [et al.], « Carte géol. France (1/50 000), feuille Guer (352) », Orléans, BRGM - Service géologique national, 2009, (« Carte Géol. France (1/50 000) »). —

Protérozoïque (- 2,5 Ga à - 543 Ma) - légende

Paléozoïque (- 542 à - 252 Ma) - légende

Cénozoïque (Ères tertiaire et quaternaire - Depuis 65 Ma) - légende


Légende de la carte des sorties

Légende de la carte des sorties de 2016

Sortie du 19 février 2016

Thème général - Le Careil (Iffendic) - Le Plessis - Les Rochelles (Monterfil)

Conducteur de la sortie

Briovérien - Dalles pourprées - Cuirasses ferrugineuses - Courouët/calcaire briovérien

Journée du 19 février 2016 — Feuille de route
Journée du 19 février 2016 — Feuille de route
Traits rouges : contours des unités géologiques
1-12 : position des sites à visiter
Journée du 19 février 2016
Liste des sites à visiter
Journée du 19 février 2016
Codes des formations rencontrées

Au cours de cette journée, seuls les sites n° 6 à 11 ont été visités.

Les descriptions des formations géologiques sont extraites de la notice explicative de la Feuille de Montfort-sur-Meu —  THOMAS, Éric, OUTIN, Jean-Marie, RIVIÈRE, Jean-Marie, [et al.], « Notice explicative de la feuille 316 - Montfort-sur-Meu », Orléans, BRGM - Service géologique national, 1999, (« Carte géol. France (1/50 000) »), Voir en ligne. —

Sites n° 6 et 7 - Moulin de Careil et Saint-Ahan (Iffendic)

Morphologie - Relief en creux – Contact O2B / bS

  • bS. Briovérien (- 540 Ma) - Alternances silto-argilo-gréseuses à siltites dominantes
  • 02B. Paléozoïque (Ordovicien : - 470 Ma) - Siltites micacées pourpres (type Le Boël, encore appelées « dalles pourprées »). La partie supérieure de la Formation de Pont-Réan est essentiellement constituée de sédiments d’une couleur lie-de-vin caractéristique, présentant parfois une décoloration verdâtre (village de Monterfil). La coloration violacée est due à la présence de pigments d’hématite abondants, témoins d’altération des chlorites.
  • bP. Briovérien - Poudingue à galets de quartz. Le poudingue à galets de quartz, connu régionalement sous la dénomination de « poudingue de Gourin », est très mal représenté sur la feuille de Montfort-sur-Meu ; aucun affleurement en place n’a pu être découvert. Seules de nombreuses « pierres volantes » s’observent à proximité du lieu-dit Saint-Ahan, ou comme matériau de construction.
Images du 19 février 2016 (1)
Site n° 6 - Careil
Images du 19 février 2016 (2)
Site n° 7 - Saint-Ahan

Site n° 8 - Monterfil - Le bourg

Contact O2B / bS

  • 02B. « Dalles pourprées » (type Le Boël), présentant parfois une décoloration verdâtre.
Images du 19 février 2016 (3)
Site n° 8 - Bourg de Monterfil

Site n° 9 - Le Plessis

Cuirasse ferrugineuse

  • F . Cuirasses ferrugineuses. Niveaux ferrugineux de texture fine et massive développées sur les siltites du Briovérien (bS) , dont l’âge et l’origine restent à préciser.
Images du 19 février 2016 (4)
Site n° 9 - Le Plessis

Sites n° 10 et 11 - Carrière des Rochelles

Discordance du Grès de Courouët sur des calcaires briovériens

  • 02C. Grès « type Courouët ». Il fait partie de la formation de Pont-Réan. Faciès de grès grossier, de couleur blanche à verdâtre
  • cal. Des bancs calcaires briovériens gris-noir affleurent sous ces grès, en plusieurs points, à la base du front de taille nord.
Images du 19 février 2016 (5)
Site n° 10 - Carrière des Rochelles (bas)
Images du 19 février 2016 (6)
Site n° 11 - Carrière des Rochelles et Grosse Roche

Sortie du 1er avril 2016

Thème général - Ressources minérales - Contexte géodynamique
Vallée et carrière de la Moutte - Sites métallifères (Paimpont)
Le Grès armoricain - Le minerai de fer

Documentation sur le fer à Paimpont

Voir aussi l’article de l’Encyclopédie de Brocéliande : Le minerai de fer en forêt de Paimpont

Formation du Grès armoricain
Paléozoïque - Ordovicien inférieur (Arénig moyen, environ - 470 Ma)
Cette formation fait suite en concordance stratigraphique à la Formation de Pont-Réan. Au quartz représentant plus de 90 % de la roche, s’ajoutent quelques micas détritiques et quelques minéraux accessoires.

Le minerai de fer – Origine sédimentaire
Les couches de minerai de fer contenues dans le Grès armoricain inférieur de Bretagne - Anjou ont pris naissance à partir de solutions issues de l’altération de massifs continentaux de la chaîne cadomienne. —  CHAUVEL, Jean-Jacques, « Les minerais de fer de I ’Ordovicien inférieur du bassin de Bretagne-Anjou, France », Sedimentology, Vol. 21, 1974, p. 127-147. —


Remarque - Les sites visités lors de cette sortie ne correspondent pas à ceux décrits dans le document introductif, excepté le point 3 (carrière de la Moutte).

Journée du 1er avril 2016
Points jaunes : sites décrits dans le document introductif
Points rouges : sites visités le 1er avril 2016

Vallée de la Moutte (Paimpont)

Images du 1er avril 2016 (1)
Vallée de la Moutte
Grande minière
Rigole venant du Pas-du-Houx
Carrière de la Moutte

Carrière de la Moutte (Paimpont)

Cette carrière encore récemment exploitée permet d’établir la coupe sur plusieurs dizaines de mètres. Cette carrière possède en outre des niveaux riches en traces de vie : bilobites (Cruziana) de grande taille et d’une conservation exceptionnelle, Daedalus  ; sur la feuille de Ploërmel, seuls quelques terriers ont pu être observés (Skolithos).
Cette carrière a été visitée le 2 juillet 2015.

Images du 1er avril 2016 (2)
Carrière de la Moutte

Sites métallurgiques

Route de Telhouët - Près du Château du Bois (Paimpont)

  • Scories
Images du 1er avril 2016 (3)
Route de Telhouët (près du Château du Bois)

Péronnette - Trudeau (Paimpont)

Ce site a été revu le 12 juillet 2019.

  • Minière - Ferrier - Scories
Images du 1er avril 2016 (4)
Entre Péronnette et Trudeau

Sortie du 29 avril 2016

Thème général - Autour de Mauron - Sablière de la Ville-Caro (Mauron)
Carrière de Trékoët (Muel)

Conducteur de la sortie

Sites au NO de Brocéliande
Liste des sites à visiter le 29/04/16
Seuls les sites 1 - 4 - 8 - 9 ont été visités lors de cette sortie.
Journée du 29 avril 2016
Codes des formations rencontrées

Site n° 1 - La Ville Caro (Mauron)

Les dépôts éocènes ont été exploités à la Ville Caro, au Nord de Mauron. Exploitation actuellement interrompue.

  • e-P. Sables, sables argileux, sables grossiers, conglomérats (Éocène, Pliocène ?)
Images du 29 avril 2016 (1)
Site n° 1 - La Ville Caro (Mauron)

Site n° 4 - La Ville Davy et Penguily (Mauron)

  • b2G. Briovérien - Alternances silto-gréseuses à grès dominants
  • Près de la Ville Davy : l’oppidum de Penguily
Images du 29 avril 2016 (2)
Site n° 4 - Ville Davy et Oppidum de Penguily

Site n° 8 - Le sentier géologique de Mauron

Ce sentier est mis en place en 2012 près de l’étang de Mauron, à l’initiative de Gilles Montgobert 1 et avec la collaboration de Jean Plaine 2 (Géosciences Rennes). —  PLAINE, Jean, « Le sentier Pierrot Pompéi à Mauron (Morbihan) », 2016, Voir en ligne. —

Images du 29 avril 2016 (3)
Sentier géologique de Mauron

Site n° 9 - La carrière de Trékoët (Muel)

(Établissements POMPEI 3, Saint-Léry)

  • O2B. Siltites rouges (formation de Pont-Réan)
Images du 29 avril 2016 (4)
Site n° 9 - Carrière de Trékoët (Muel)

Sortie du 10 juin 2016

Thème général - Carrière de La Troche (Tréhorenteuc)
Autour de Montauban-de-Bretagne - Ferricrète – Sablière (Quédillac)

Conducteur de la sortie

Journée du 10 juin 2016
Liste des sites à visiter
Journée du 10 juin 2016
Codes des formations rencontrées

Seuls les sites 0 et 1 ont été visités lors de cette sortie.

Site n° 0 - Carrière de La Troche 4 (Tréhorenteuc)

  • O2B. Siltites rouges (formation de Pont-Réan)
Images du 10 juin 2016 (1)
Site n° 0 - Carrière de La Troche (Tréhorenteuc)

Site n° 1 - Carrière du Bossu (Quédillac)

Les documents Lafarge France et la visite sur place ont été préparés avec l’aide d’Alice Moreaux et de Romain Berhault.

  • Le gisement de la sablière du Bossu est constitué par la superposition de sables fins du Pliocène et d’alluvions argilo-graveleuses des hautes terrasses de la Rance, reposant sur un substratum schisteux.
  • Le gisement extrait est constitué par des sables du Pliocène déposés entre 2 et 5 millions d’années dans un bassin sédimentaire, orienté Ouest-Est, en bordure de la Rance. Le gisement exploité est acheminé par camion jusqu’à la sablière de la Ville Caro à Mauron (56), située à une vingtaine de kilomètres au Sud, pour y être lavé (pour retirer les fines argileuses) et criblé avant d’être commercialisé.

Voir la sortie du 29 avril 2016.

Images du 10 juin 2016 (2)
Site n° 1 - Carrière du Bossu (Quédillac)

Sortie du 7 juillet 2016

Thème général - Bourg de Saint-Léry – Circuit du Rocher (Concoret) – Carrière de la Planchette (Mauron)
Contexte briovérien - Contact Briovérien / Paléozoïque

Conducteur de la sortie

La recherche du contact Paléozoïque / Briovérien peut ainsi être reprise au nord de la « Ville aux Feuvres » – le Rocher, sur le site de Pont Gérard.

Journée du 7 juillet 2016
Codes des formations rencontrées

Site n° 25 - Carrière de la Planchette (Mauron)
Établissements Pompéi 5

  • Contexte briovérien (b2S)
  • Exploitation de granulats.
Images du 7 juillet 2016 (1)
Site n°25 : Carrière des Planchettes. Contexte briovérien (b2S)

La fontaine du D’Gout (Mauron)

La fontaine se trouve près d’un enclos gaulois. —  TINÉVEZ, Jean-Yves, QUESNEL, Laurent, MARCOUX, Nancy, [et al.], « Le site de La Rochette à Mauron (Morbihan) : les multiples occupations d’un promontoire », Revue archéologique de l’Ouest, 2011, p. 71-148, Voir en ligne. —

Images du 7 juillet 2016 (2)
La fontaine du D’gout (Mauron)
Images du 7 juillet 2016 (3)
Pique-nique au bord du Doueff (Mauron)

Bourg de Saint-Léry

  • Inventaire du bâti
  • Utilisation du patrimoine géologique.
Images du 7 juillet 2016 (4)
Visite du bourg de Saint-Léry (Morbihan)

Site n° 2 - La Ville aux Feuvres (Concoret)

  • Contexte briovérien (b1-b2S)
  • Siltites rouges base du Paléozoïque (O2B)
Images du 7 juillet 2016 (5)
La Ville aux Feuvres (Concoret)

Entre le Pont Gérard (Gaël) et le Rocher (Concoret)

  • Anciennes carrières
  • Contact du Paléozoïque : dalles pourprées (O2B) sur le Briovérien supérieur : faciès « dalles de Néant » essentiellement silteuses (b1).

Voir aussi les sorties du 28 août 2015 et du 23 août 2018

Images du 7 juillet 2016 (6)
Entre le Pont Gérard (Gaël) et le Rocher (Concoret)

Sortie du 1er août 2016

Thème général - Les matériaux de construction de l’abbaye de Paimpont

Construite au 13e siècle, l’église abbatiale connait d’importants remaniements aux 15e et 17e siècles. Mais si l’on inclut l’ensemble des dépendances, la construction de l’abbaye Notre-Dame de Paimpont s’étale en réalité sur une beaucoup plus longue période, allant du 13e au 20e siècle.

A voir dans l’Encyclopédie : Les matériaux de construction de l’abbaye de Paimpont - III

—  LE GARREC, Marie-José, « Les matériaux de construction de l’abbaye de Paimpont (llle-et-Vilaine) », Tiez Breiz - Maisons et Paysages de Bretagne, Vol. 33, 2014, p. 5-14, Voir en ligne. —

Journée du 1er août 2016
Journée du 1er août 2016
Codes des formations rencontrées

Images du 1er août 2016
Images du 1er août 2016
Les matériaux de construction de l’abbaye de Paimpont

Un examen rapide des murs de l’abbaye de Paimpont nous permet de constater qu’ils sont en majorité constitués de moellons de teinte claire (Grès armoricain) et dans une moindre mesure de faciès plus foncés (dalles pourprées, grison, etc.).

  • Les siltites pourpres (ou « dalles pourprées ») de la Formation de Pont-Réan.
    Les affleurements sont très nombreux, le débit le plus marqué est la schistosité subverticale et quasi perpendiculaire à la stratification. À ces deux plans facilitant l’exploitation il faut ajouter les diaclases bien marquées.
  • Les moellons de grès armoricain sont représentés ici par des grès quartzites 6 et des grès dont certains portent des traces de terriers.
  • Les moellons en grison correspondent à des conglomérats (fragments de quartz et/ou grès de taille centimétrique, arrondis ou anguleux) cimentés par une matrice ferrugineuse très foncée. Ils sont facilement repérables du fait de la teinte du ciment et de la taille des fragments/galets.
  • Les « roussards ». À la fin de l’Ère tertiaire, des sables marins et/ou fluviatiles s’accumulent dans des bassins d’effondrement avant de les déborder largement. Ce sont des aquifères et dans la zone de battement de la nappe, ces sables sont localement consolidés par des hydroxydes ferriques. Ces sables mio-pliocènes indurés à matrice ferrugineuse (« roussards ») sont de texture généralement homogène, les tons bruns sont plus ou moins soutenus en fonction de la teneur en hématite. Les carrières de Pélineuc (Montauban-de-Bretagne) situées à 21 km de l’abbaye, seraient une source possible de « roussards ». Actuellement ennoyées ou comblées, elles constituaient un des seuls témoins de Pliocène (totalement exploité dans cette carrière), où subsistaient des dalles de « roussard » en bordure des carrières. Voir le conducteur de la sortie du 2 mai 2019.
  • Le poudingue de Gourin est aisément reconnaissable du fait de la présence de galets quartzeux jointifs (taille centimétrique à millimétrique) et de rares phtanites. La trace de filonnets de quartz et de fissuration de la roche (indices de la tectonique hercynienne) permet de distinguer ce poudingue des faciès conglomératiques plus récents (grison) vus précédemment.
  • La « pierre jaune » apparait uniquement dans les matériaux de construction du « Grand Logis » qui date du 17e siècle. Elle y est systématiquement utilisée pour ornementer l’entourage des ouvertures, à la façon du granite qui n’affleure pas dans le rayon de 20 km autour de l’Abbaye de Paimpont. Les photos de détail montrent un grès coloré en « jaune-ocre » dans la masse, constitué de grains millimétriques de sable (quartz), visibles à l’œil nu. On ignore son origine. Voir aussi la sortie du 20 septembre 2019.
  • Les moellons en volcanite. Ces roches volcaniques acides de la formation de Marsac proviennent de la région sud et sud-ouest de Guer. Voir le Site n° 6 - « La Trémelais » dans la sortie du 8 novembre 2019.

Sortie du 19 août 2016

Thème général - L’Ellipse de Réminiac - le Paléozoïque - Contexte volcanique et sédimentaire

Conducteur de la sortie

Le conducteur propose les sites n° 16 - 11 - 12 - 17 - 18 - 14 - 15 - 13

Voir aussi la sortie du 8 novembre 2019

Journée du 19 août 2016
Localisation des sites visités

Sites vus lors de cette journée (dans l’ordre de la visite)

  • Site n° 17 - La Formation de Pont-Réan : le membre volcano-clastique de Tréal (Formation de Marsac)
  • Site n° 18 - La Formation de Traveusot - (faciès localement bréchifié)
  • Site n° 16 - Formation de Réminiac (anciennes carrières noyées : La Clémençaie /La Gillardais)
  • Site n° 11 - Formation du Châtellier (carrières : Ouest Ker Elisa / Coupe D776 Boquidé)
  • Site n° 14 bis - Les poudingues au nord-est de Saint-Méen (bois de Saint-Méen)
  • Site n° 12 bis - La voie romaine au sud de La Brousse
  • Site n° 13 - Formation de Traveusot (carrière ouest de Bécihan). Site fossilifère
  • Sites n° 14 et 15 - Grès armoricain (carrière sud de Bécihan)

Les formations de l’Ellipse de Réminiac absentes du massif de Paimpont

On observe sur l’Ellipse de Réminiac des formations absentes des unités de Paimpont-Coëtquidan, notamment une couverture sédimentaire recoupant l’Ordovicien dans sa totalité ainsi que des formations volcaniques.

Journée du 19 août 2016
Carte et coupe des unités géologiques de Paimpont-Coëtquidan en Brocéliande
Document extrait de L’origine des reliefs à Brocéliande - IV
Y. Quété - Montage A. Bellido

Extraits de la Feuille de Malestroit —  BRGM, « Notice explicative de la feuille 386 - Malestroit », Orléans, BRGM - Service géologique national, 1981, (« Carte géol. France (1/50 000) »), Voir en ligne. —

  • Le Membre de Tréal (k-o1T) est exclusivement constitué de produits volcanoclastiques acides. Le Membre de Tréal est l’équivalent latéral du Membre de Courouët gréseux et des siltites du Membre de Montfort 7.
  • Formation de Traveusot (O2c-5a). Généralement connue sous le nom de Schistes d’Angers ou de Schistes à Calymènes. Elle fait suite à la Formation du Grès armoricain de manière progressive par alternance de grès fins et de siltites grossiers (carrière au Sud-Est de Monteneuf). La faune de la Formation de Traveusot est relativement abondante mais les organismes sont généralement mal conservés. Sa base livre des Graptolithes (carrière à l’Ouest de Bécihan).
  • Formation du Châtellier (O5a) Cette formation gréseuse constitue un repère cartographique précieux puisqu’elle permet de séparer nettement les deux formations silteuses de Traveusot et de Riadan (non vu lors de cette sortie).
  • Formation de Réminiac (S1) Le coeur du synclinal de Réminiac est occupé par une formation gréseuse homogène que la surface topographique tronque à environ 20 mètres au-dessus de sa base. Le nom de cette formation a été donné par Yves Quété. —  QUÉTÉ, Yves, L’évolution géodynamique du domaine centre-armoricain au Paléozoïque inférieur : l’ellipse de Réminiac, Thèse 3ème cycle, Rennes 1, 1975. —
Journée du 19 août 2016
Codes des formations rencontrées

Site n° 17 - La Lande de la Pie (Tréal)

  • La Formation de Pont-Réan : le membre volcano-clastique de Tréal (Formation de Marsac) (k-o1T)
Images du 19 août 2016 (1)
Site n° 17 : La Formation de Pont-Réan - Le membre volcano-clastique de Tréal (k-O1T)

Site n° 18 - Vieux Bourg (Tréal)

  • La Formation de Traveusot (O2c-5a)
  • Faciès localement bréchifié 8
Images du 19 août 2016 (2)
Site n° 18 : La Formation de Traveusot (faciès localement bréchifié)

Site n° 16 - La Clémençaie / La Gillardais (Réminiac)

  • Formation de Réminiac (S1)
  • Anciennes carrières
Images du 19 août 2016 (3)
Site n° 16 : Formation de Réminiac (anciennes carrières : La Clémençaie /La Gillardais)

Site n° 11 - Ouest de Ker Elisa (Monteneuf)

  • Formation du Châtellier
  • Carrières
  • Coupe D776 à Boquidé
Images du 19 août 2016 (4)
Site n° 11 : Formation du Châtellier (carrière : ouest Ker Elisa)

Site n° 14 bis - Bois de Saint-Méen (Monteneuf)

  • Nord-est du village de Saint-Méen
  • Poudingue de Gourin (bP)
Images du 19 août 2016 (5)
Site n° 14bis : Bois NE de Saint-Méen - Poudingue de Gourin (bP)

Site n° 12 bis - La voie romaine au sud de La Brousse (Monteneuf)

  • « La Voie Ahée »
  • La voie romaine dite aussi « Chaussée d’Ahée » reliant Angers (Juliomagnus) à Carhaix (Vorgium) traverse la commune de Carentoir du sud au nord.
  • Ce site a fait également l’objet d’une visite le 9 mars 2017.
Images du 19 août 2016 (6)
Site n° 12bis : Voie romaine (sud de la Brousse)

Site n° 13 - Formation de Traveusot

  • Carrière à l’ouest de Bécihan - La Houssa
  • Site fossilifère  : graptolithes, trilobites (Neseuretus, Eodalmanitina, Placoparia, etc.), brachiopodes (Orthis).
Images du 19 août 2016 (7)
Site n° 13 : carrière à l‘ouest de Bécihan (La Houssa)
Images du 19 août 2016 (7bis)
Site n° 13 : carrière à l‘ouest de Bécihan (La Houssa)
—  QUÉTÉ, Yves, L’évolution géodynamique du domaine centre-armoricain au Paléozoïque inférieur : l’ellipse de Réminiac, Thèse 3ème cycle, Rennes 1, 1975. —
Yves Quété

Sites n° 14 et 15 - Grès armoricain

  • Carrières au sud de Bécihan
  • Les deux anciennes carrières sont actuellement boisées et en zone humide.
  • Le site n° 14 permet néanmoins d’observer le front de taille.
Images du 19 août 2016 (8)
Site n° 14 : ancienne carrière au sud de Bécihan
Grès armoricain

Sortie du 30 septembre 2016

Thème général - Autour de Guer - Contact Paléozoïque/Briovérien - Contexte volcanique et sédimentaire

Conducteur de la sortie

Les principales formations géologiques rencontrées
(extrait de la notice géologique de Guer) —  LE BERRE, Patrick, THOMAS, Éric, SCHROETTER, Jean-Michel, [et al.], « Notice explicative de la feuille 352 - Guer », Orléans, BRGM - Service géologique national, 2009, (« Carte Géol. France (1/50 000) »), Voir en ligne. —

  • Formations briovériennes
    — Le faciès des « dalles de Néant » (b1) : ce faciès correspond principalement à des siltites à débit très grossier en baïonnette 9. On peut observer une stratification S0 bien marquée souvent de faible pendage et une schistosité S1 à pendage nettement plus fort, d’où le débit caractéristique en baïonnette de la roche (fragments pouvant atteindre 50 cm de long)
    — Les faciès de siltites et grès b2 et b3 : ces deux faciès sont composés de siltites à débit assez grossier (b2S, b3S), à des siltites à débit ardoisier (b2s) des passées à grès dominant (b2G, b3G) ;
  • Formation du Grès armoricain
    Paléozoïque - Ordovicien inférieur (Arénig moyen, environ - 470 Ma)
    Faisant suite en concordance stratigraphique à la Formation de Pont-Réan, la Formation du Grès armoricain (O2) occupe la moitié de la superficie de la carte de Guer au coeur du synclinal de Pléchâtel, entre les synclinaux de Bourg-des- Comptes et Guichen (région de Maxent) et au niveau du synclinal de Paimpont. Elle constitue généralement des reliefs en plateau d’altitude supérieure à 100 m.
  • Volcanites de Marsac
    Ordovicien inférieur
    La Formation de Marsac (KM) affleure principalement dans le Synclinal de Réminiac où elle a été définie par Y. Quété (1975). C’est un complexe volcanique essentiellement composé de coulées de laves mêlées à des volcanoclastites subordonnées. Cette formation serait « un édifice volcanique contemporain de la fin du dépôt de la Formation de Pont-Réan qu’elle recouvre localement et remplace ailleurs ». Ces volcanites ont été datées de 486 ± 28 Ma.

Deux types de faciès volcaniques ont été distingués dans la Formation de Marsac : le faciès extrusif de Bois Jan dans les siltites du Briovérien au sud de Guer et le faciès effusif 10 de la Harlais au Nord de la Chapelle-Bouëxic, intercalé entre les siltites pourpres de la Formation de Pont-Réan et les grès-quartzites de la Formation des Grès armoricains.

  • Faciès extrusif de Bois Jan (KMB)
    Ordovicien inférieur
    Ces roches volcaniques forment une succession d’affleurements ponctuels de part et d’autre de la vallée de l’Aff, à 2 km au sud de Guer et sont surtout observables dans d’anciennes carrières à la Melais, Bois-Jan et la Cornais au Sud de Saint-Nicolas.
Journée du 30 septembre 2016
Journée du 30 septembre 2016
Liste des sites à visiter
Yves Quété
Journée du 30 septembre 2016
Journée du 30 septembre 2016
Localisation des sites d’intérêt : 1 à 7
Yves Quété
Journée du 30 septembre 2016
Journée du 30 septembre 2016
Localisation des sites d’intérêt : 8 à 12
Yves Quété
Journée du 30 septembre 2016

Sites visités lors de cette journée (dans l’ordre de la visite)

  • Site n° 3 - Briovérien faciès « dalle de Néant » (carrière comblée : Saint Melaine)
  • Site n° 10 - Grès armoricains (Les Cormiers ouest – carrière sporadique)
  • Sites n° 8 et 9 - Volcanites faciès « Bois Jan » et Briovérien sédimentaire (Bois-Jan - Carrière ? Reniac – Carrière sporadique)
  • Site n° 5 - Briovérien faciès « dalle de Néant » (carrière Hochet : Grevelins)
  • Site n° 7 - Briovérien faciès « dalle de Néant » (carrière Hochet : Grevelins – Anciennes carrières à l’est)

Site n° 3 - Saint-Melaine (Guer)

  • Carrière comblée
  • Briovérien faciès « dalles de Néant » (b1)
Images du 30 septembre 2016 (1)
Site n° 3 : Briovérien Faciès Néant (carrière comblée : Saint Melaine)

Site n° 10 - Les Cormiers ouest (Carentoir)

  • Carrière sporadique
  • Grès armoricain (O2)
Images du 30 septembre 2016 (2)
Site n° 10 : Grès armoricains (Les Cormiers Ouest – carrière sporadique).

Site n° 8 - Le Bois Jan (Comblessac)

  • Bord de route - Près de l’Aff
  • Carrière ?
  • Volcanites - Faciès extrusif de « Bois Jan » (KMB)
Images du 30 septembre 2016 (3bis)
Site n° 8 - Volcanites - Faciès « Bois-Jan »

Site n° 9 - Reniac (Comblessac)

  • Carrière sporadique
  • Briovérien (b2S ou bG ?)
Images du 30 septembre 2016 (3)
Sites n° 9 : Briovérien sédimentaire (Reniac)

Site n° 5 - Les Grevelins (Guer)

  • Carrière Hochet
  • Briovérien faciès « Néant » (b1)
Images du 30 septembre 2016 (4)
Images du 30 septembre 2016 (4)
Site n° 5 : Briovérien Faciès Néant (Carrière HOCHET : Grévelins – Anciennes carrières à l’Est)

Site n° 7 - Les Grevelins (Guer)

  • Carrière Hochet
  • Anciennes carrières à l’est du site n° 5
  • Briovérien faciès « Néant » (b1)
Images du 30 septembre 2016 (4bis)
Images du 30 septembre 2016 (4bis)
Site n° 7 : Briovérien Faciès Néant (Carrière HOCHET : Grévelins – Anciennes carrières à l’Est)

↑ 1 • Encyclopédiste de Brocéliande – Élu à la municipalité de Mauron - Président de la commission Patrimoine (2001-2014)

↑ 2 • Géologue – cartographe (Géosciences Rennes) – conservateur du musée ER – Société Géologique et Minéralogique de Bretagne

↑ 3 • Nous remercions Monsieur Pompéi pour l’autorisation de visiter la carrière.

↑ 4 • Nous remercions M. Hubert Moussard, chef d’équipe, qui nous a guidé sur place.

↑ 5 • Nous remercions Monsieur Pompéi qui nous a accompagnés sur le terrain.

↑ 6 • Grès quartzite : faciès gréseux particulièrement solide du fait de la recristallisation secondaire des grains de sables quartzeux.

↑ 7 • Le Membre de Montfort englobe le Poudingue de Montfort et les siltites grossiers appelés localement Schistes de Pont-Réan ou Schistes rouges.

↑ 8 • La bréchification est le processus de transformation en brèche de roches préexistantes. La brèche est un conglomérat. Tandis que les poudingues agglomèrent des éléments arrondis (galets), les brèches contiennent des éléments anguleux.

↑ 9 • On dit aussi « en frite ».

↑ 10 • L’adjectif effusif est utilisé pour caractériser le type d’éruption d’un volcan. Contrairement à un volcan de type explosif, on dit d’un volcan qu’il est effusif s’il produit des coulées de lave et qu’il ne produit pas d’explosion de cendres dans l’air.