aller au contenu

Mauron

7 articles Trier par titre Trier par date de publication

Le Réseau O.A.S. de l’Ouest

Le Réseau O.A.S. de l’Ouest se développe en 1961 autour d’un noyau de militaires du camp de Coëtquidan associés à des civils de la région de Brocéliande. Auteur de sept attentats dans le grand ouest, le réseau est démantelé en juillet 1962. Ses principaux membres sont jugés et condamnés à des peines de réclusion criminelle et envoyés au bagne de Saint-Martin-de-Ré.

Virginie Danion

Le couvent de l’Action de Grâces, situé à Mauron, est un des derniers monastères créés en Bretagne. Il est construit en 1877 sous l’égide de Virginie Danion, fondatrice de l’Œuvre de l’Action de Grâces.

Piéderrière abbé Julien

L’abbé Julien Piéderrère, né à Mauron en 1819, est un érudit dont les deux principales passions sont l’histoire et l’archéologie. Il est l’auteur d’une trentaine d’articles publiés dans des sociétés savantes bretonnes. Ses connaissances sur l’histoire de Brocéliande lui ont valu d’être sollicité par de nombreux auteurs du 19e siècle comme Félix Bellamy, Sigismond Ropartz ou Louis Rosenzweig. Il est aussi l’auteur d’une biographie d’Anne-Toussainte de Volvire.

Saint-Régent, Pierre Robinault de

Pierre Robinault de Saint-Régent dit « Pierrot » est le chef chouan de la division de Saint-Méen. Il participe activement aux trois premières chouanneries, notamment dans la région de Mauron. Il est guillotiné en 1801 pour avoir organisé et exécuté l’attentat de la rue Saint-Nicaise contre le Premier consul Napoléon Bonaparte.

Boulainvilliers Joseph de

Joseph de Boulainvilliers est l’un des premiers chefs chouans actifs en Bretagne. Il occupe des fonctions prééminentes dans la hiérarchie de l’Armée catholique et royale de Bretagne en 1794. Il est par ailleurs, au cours du printemps 1794, à l’origine des premières révoltes contre-révolutionnaires dans la région de Mauron. Jusqu’à son exécution par les siens en janvier 1795, il contribue activement à constituer le foyer insurrectionnel qui prendra le nom de division de Saint-Méen.

4 articles Trier par titre Trier par date de publication

4 articles Trier par titre Trier par date de publication

Les bustes gaulois de Saint-Utel

Une statuette gauloise a été découverte en 1968 par un agriculteur de Saint-Utel en Mauron (Morbihan). Nous ne la connaissons qu’à travers deux photographies prises avant sa disparition définitive dans les années 1990. Une seconde statuette découverte en mauvais état par un autre agriculteur de Saint-Utel a été encastrée dans un mur de ferme. Leur analyse stylistique permet de les dater du second Âge du Fer (IIe-Ier s. av. J.-C.).

La Roche de Mauron

La « Roche de Mauron » est un site mégalithique situé à l’ouest du massif de Paimpont, dans les « landes des Hautières », sur la commune de Néant-sur-Yvel. Il est constitué de deux blocs de poudingue de quartz blanc posés sur un tumulus circulaire, à quelques centaines de mètres de l’ensemble mégalithique des « Buttes aux Tombes ».

Les Roches des Champs Morgan

Les trois Roches des Champs Morgan sont un site mégalithique situé sur la commune de Mauron, en forêt de Paimpont, à peu de distance du hameau de La Saudraie. Mentionnées pour la première fois sous le nom de « Pierres-Gouffier » au milieu du 19e siècle, elles sont déplacées à Mauron en 1974 avant de reprendre place dans la lande en 1997.