aller au contenu

Paimpont

28 articles Trier par titre Trier par date de publication

Le duc de Westminster

Hugh Grosvenor (1879-1953), second duc de Westminster, chasse en forêt de Paimpont du 21 janvier au 16 février 1925. Cet événement mondain et cynégétique est à l’origine de la fondation de l’équipage attitré du massif forestier, le Rallye Bretagne.

Jeanne de Gaulle à Paimpont

En mai 1940, Jeanne de Gaulle (1860-1840) se réfugie à Paimpont (Ille-et-Vilaine) chez son fils ainé Xavier. Elle décède le 16 juillet 1940, et est inhumée dans le cimetière de Paimpont quatre jours plus tard. Le Général de Gaulle se rend sur sa tombe le 22 août 1944 et la fait déplacer dans le caveau familial de Sainte-Adresse (Seine-Maritime) en novembre 1949.

Les gardes du Domaine de Paimpont

De 1841 à 1929, la forêt de Paimpont appartient à un propriétaire unique. Ces derniers mettent en place une organisation comprenant une dizaine de gardes forestiers dirigés par un surgarde ou garde général afin de réglementer les usages forestiers. Cette organisation est modifiée à chaque changement de propriétaire.

6 articles Trier par titre Trier par date de publication

Chevallier, Marie

Entre 1905 et 1916, Marie Chevallier a publié six articles dans la Revue des Traditions Populaires dont quatre sont consacrés à des légendes, croyances ou traditions populaires de la région de Paimpont.

Le Pont du Secret

Le « Pont du Secret » est un lieu-dit de la commune de Paimpont. Ce lieu-dit a été le théâtre d’une bataille entre républicains et chouans en 1794. Il est associé, pour la première fois en 1903, à un épisode arthurien par le marquis de Bellevüe.

Les ruines de Ponthus

Le Hêtre de Ponthus est situé à proximité de la fontaine de Barenton. Selon une tradition locale, les pierres dispersées à son pied seraient les vestiges du château de Ponthus. En réalité, il s’agit d’une invention datant du 17e siècle.

22 articles Trier par titre Trier par date de publication

Le recteur fantôme

Le recteur fantôme est l’adaptation en conte par Jean Markale d’une croyance populaire de Paimpont collectée par Adolphe Orain à la fin du 19e siècle.
1882-1901 — Une croyance paimpontaise mentionnée à deux reprises
En 1882, Adolphe Orain mentionne la croyance en un prêtre fantôme sur la commune de Paimpont dans une anthologie du patrimoine matériel et immatériel du département d’Ille-et-Vilaine.
Des histoires plus bizarres les unes que les autres, sont encore racontées par les habitants des hameaux (...)

L’artilleur de Paimpont

L’artilleur de Paimpont est une adaptation en conte par Jean Markale d’un « fait divers » du début du 20e siècle qui aurait eu lieu à la mine de l’Étang Bleu à Paimpont.
1961 — La seule publication du conte
En 1961, Jean Markale publie aux Éditions du Ploërmelais un recueil de contes populaires et de légendes arthuriennes localisés en forêt de Paimpont dans lequel figure le conte intitulé L’artilleur de Paimpont. MARKALE, Jean, Contes et légendes de Brocéliande, Ploërmel, Les Éditions du Ploërmelais, (...)

Poulain, Albert

Albert Poulain est un chanteur, conteur et collecteur du pays gallo, actif entre 1959 et 2015. Originaire de Pipriac, il a également noué des contact avec des acteurs locaux du renouveau de la culture gallèse à partir des années 1980. Cinq de ses ouvrages évoquent la région de Brocéliande.

Breton, André

La littérature arthurienne a exercé une influence discrète, cependant réelle sur l’œuvre d’André Breton (1896-1966). Son intérêt pour Brocéliande nait en 1909 avec la parution de L’Enchanteur pourrissant de Guillaume Apollinaire. Attiré par les mythes du Graal et de l’enchanteur Merlin, le poète surréaliste se rend en forêt de Brocéliande, en 1949, 1950 et 1966, quelques mois avant sa mort.

16 articles Trier par titre Trier par date de publication

Les matériaux de construction de l’abbaye de Paimpont - II

L’abbaye de Paimpont est construite au milieu de trois grandes formations géologiques : le Grès armoricain, dont les affleurements s’étendent sur une largeur de 3 à 5 km. Les fondations de l’abbaye reposent sur le Grès armoricain. la Formation de Pont-Réan (« Série rouge » de la base du Paléozoïque) qui affleure à la périphérie du massif de Paimpont, les sédiments du Briovérien distants d’un peu plus de 10 km.
Dans ce contexte géologique situé à moins de 20 km de l’abbaye de Paimpont, les faciès rocheux (...)

23 articles Trier par titre Trier par date de publication

Le bras-reliquaire de saint Judicaël

Le bras-reliquaire de saint Judicaël est une pièce d’orfèvrerie datée du 15e siècle, aujourd’hui conservée dans la sacristie de l’église de Paimpont. Selon une tradition mentionnée au début du 20e siècle, il aurait été offert par le duc François II et sa seconde épouse Marguerite de Foix vers 1474.

Nous proposons une autre hypothèse, celle d’une donation à l’abbaye de Paimpont par le duc Jean V et l’abbé Olivier Guiho, dans les premières décennies du 15e siècle.